société

La vidéo du jour

“Libérez Harvey Weinstein”: quand les Américaines ridiculisent Brigitte Bardot et Catherine Deneuve

Si vous ne deviez voir qu’une vidéo aujourd’hui, ce serait ce sketch du Saturday Night Live qui se moque des deux actrices françaises et de leurs positionnements récents contre le mouvement #MeToo.
“Libérez Harvey Weinstein”: quand les Américaines ridiculisent Brigitte Bardot et Catherine Deneuve

Pourquoi est-ce que les femmes ont une poitrine? C’est pour que les hommes les attrapent: ‘viens avec moi’. C’est la nature: les tiroirs ont une poignée, les femmes en ont deux.” Ce week-end, l’émission américaine Saturday Night Live nous a fait beaucoup rire avec un sketch mis en scène par les comédiennes Kate McKinnon et Cecily Strong qui ont respectivement incarné Brigitte Bardot et Catherine Deneuve. Les deux actrices françaises ont récemment pris position contre le mouvement #MeToo, en fustigeant les “actrices allumeuses” qui témoignent de harcèlement sexuel pour la première et en signant la tribune pour défendre la “liberté d’importuner” des hommes pour la seconde.

Dans ce sketch hilarant, les deux femmes sont parodiées en bonnes françaises à l’accent marqué, un verre de vin blanc et une cigarette à la main. Le personnage de Brigitte Bardot embarrasse sa voisine avec des déclarations irréfléchies et homophobes: “Un homme est un homme, une femme est une femme. Sinon, ce sont des homos.” “Elle a 80 ans, pardon”, rétorque Cecily Strong avant de poursuivre à côté d’une Brigitte Bardot aux yeux hagards: “Il est important en France de questionner, de débattre, de challenger l’opinion populaire. Je ne veux pas que la romance meure, mais si je suis allée trop loin et que j’ai blessé la moindre femme, sachez que ce n’était absolument pas mon intention.” Sa collègue reprend sans attendre: “Libérez Harvey Weinstein, c’est un vrai homme!” Et Catherine Deneuve de conclure, toujours aussi gênée: “Brigitte est vraiment vieille et a vraiment tort.” Ce à quoi lui répond sa voisine: “Toi aussi, bitch”. Tout est dit.

Margot Cherrid


2. En racontant son viol, Shiori Ito porte le mouvement #WeToo au Japon

La jeune journaliste Shiori Ito sort La Boîte noire, le récit de son agression sexuelle survenue en 2015 à Tokyo. Dans son livre, elle décortique le rapport de la société japonaise aux violences sexuelles et aux victimes.
En racontant son viol, Shiori Ito porte le mouvement #WeToo au Japon - Cheek Magazine

4. Dans son essai, Marie Kock explique pourquoi le yoga nous plaît autant

Tout au long de Yoga, une histoire-monde, Marie Kock explore les origines complexes de cette pratique devenue incontournable partout dans le monde. De l’Inde à la Californie, elle montre comment le yoga a toujours su s’adapter pour survivre.
Dans son essai, Marie Kock explique pourquoi le yoga nous plaît autant - Cheek Magazine

5. Battantes sur les plateaux télé ou les rings de boxe: on a fait discuter Rokhaya Diallo et Sarah Ourahmoune

L’ex-championne de boxe et cheffe d’entreprise Sarah Ourahmoune et la journaliste, réalisatrice et conférencière Rokhaya Diallo racontent leurs parcours dans deux livres passionnants actuellement en librairies. L’occasion de discuter avec ces femmes inspirantes de déterminisme social, maîtrise des émotions et stratégies pour lutter contre les discriminations.
Battantes sur les plateaux télé ou les rings de boxe: on a fait discuter Rokhaya Diallo et Sarah Ourahmoune - Cheek Magazine

6. J’ai passé la soirée avec Michelle Obama

Dans le cadre de sa tournée de promotion pour son livre Becoming, l’ancienne première dame américaine était hier de passage à Paris. L’occasion de découvrir en live celle qui, depuis 2008, est devenue une véritable icône d’empowerment.
J’ai passé la soirée avec Michelle Obama - Cheek Magazine

7. Avec “Première Campagne”, Audrey Gordon donne un visage jeune et féminin au journalisme politique

Dans son documentaire Première Campagne, en salles le 17 avril, la réalisatrice Audrey Gordon propose de suivre une jeune reporter chargée de couvrir la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron de 2017. Une immersion intelligente qui analyse et humanise la profession de journaliste.  
Avec “Première Campagne”, Audrey Gordon donne un visage jeune et féminin au journalisme politique - Cheek Magazine