société

La vidéo du jour

Serena Williams, seins nus, reprend un hymne à la masturbation féminine

Si vous ne deviez voir qu’une vidéo aujourd’hui, ce serait celle de Serena Williams, qui encourage les femmes à réaliser des auto-palpaptions, en reprenant le tube I Touch Myself.
Capture d'écran de la vidéo “Touch yourself: A breast health reminder from Serena Williams”
Capture d'écran de la vidéo “Touch yourself: A breast health reminder from Serena Williams”

Capture d'écran de la vidéo “Touch yourself: A breast health reminder from Serena Williams”


En ce mois de sensibilisation au cancer du sein, j’ai enregistré une reprise du titre des Divinyls, I touch myself, pour rappeler aux femmes de régulièrement faire des auto-examens. Oui, ça me fait sortir de ma zone de confort, mais j’ai voulu le faire parce cette maladie concerne toutes les femmes, qu’importe la couleur de leur peau, aux quatre coins du monde.” Voici le message qu’a posté Serena Williams sur Instagram dimanche 30 septembre, en accompagnement d’une vidéo dans laquelle elle chante topless, en cachant ses seins avec ses mains. 

La vidéo fait partie du projet I touch myself, lancé en 2014, en l’honneur de la chanteuse australienne et membre des Divinyls, Chrissy Amphlett, décédée d’un cancer du sein en 2013. L’objectif est d’inciter les femmes à s’auto-palper, étant donné qu’“une femme sur huit est touchée par le cancer du sein” et qu’un “dépistage précoce permet de mieux combattre la maladie”.

Le morceau utilisé dans la pastille vidéo -et brillamment interprété par la championne de tennis- est un réel hymne au plaisir sexuel et à l’orgasme féminin, dans lequel Chrissy Amphlet répète: “Je ne veux personne d’autre. Quand je pense à toi, je me touche.” Un combo féminisme – prévention porté par la géniale Serena Williams, qu’on ne peut que soutenir.

 

Margot Cherrid


1. “Premières de corvée”: le livre qui donne la parole aux travailleuses domestiques

Dans son livre documentaire Premières de corvée, le journaliste Timothée de Rauglaudre a rassemblé des témoignages d’employées domestiques, grandes oubliées des luttes sociales contemporaines.
Capture d'écran de la vidéo “Touch yourself: A breast health reminder from Serena Williams” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo “Touch yourself: A breast health reminder from Serena Williams”

3. Atteinte d'un cancer généralisé à 26 ans, Camille a eu recours à la GPA en Grèce

Si vous ne deviez écouter qu’un seul podcast aujourd’hui, ce serait le nouvel épisode de Bliss Stories dans lequel Camille, atteinte d’un cancer généralisé à 26 ans, a eu recours à une GPA en Grèce.
Capture d'écran de la vidéo “Touch yourself: A breast health reminder from Serena Williams” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo “Touch yourself: A breast health reminder from Serena Williams”

4. Christelle Delarue, la “Lionne” qui combat le sexisme dans la pub

Après une campagne d’affichage sauvage retentissante et alors que Les Lions de Cannes, grand raout publicitaire organisé sur la Croisette, ont lieu cette semaine, on s’est entretenues avec Christelle Delarue, fondatrice de l’agence de pub féministe Mad&Women et de l’association de lutte contre le sexisme Les Lionnes.
Capture d'écran de la vidéo “Touch yourself: A breast health reminder from Serena Williams” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo “Touch yourself: A breast health reminder from Serena Williams”

5. Avec Women Do Wine, Sandrine Goeyvaerts démonte les clichés sexistes autour du vin

Elles sont vigneronnes, journalistes, blogueuses, sommelières… Les femmes du vin organisent le 23 juin à la Bellevilloise leur première rencontre. La preuve que dans ce milieu longtemps considéré comme masculin, les lignes bougent.
Capture d'écran de la vidéo “Touch yourself: A breast health reminder from Serena Williams” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo “Touch yourself: A breast health reminder from Serena Williams”

6. Intersexuée, Élodie Lenoir raconte son ADN masculin dans un corps de femme

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle de Konbini dans laquelle une jeune femme raconte son parcours d’enfant intersexué.
Capture d'écran de la vidéo “Touch yourself: A breast health reminder from Serena Williams” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo “Touch yourself: A breast health reminder from Serena Williams”

7. “Tombeur” versus “salope”: pourquoi il est urgent de mettre un terme au tabou de l'infidélité féminine

Si la diabolisation des femmes infidèles au sein des couples hétérosexuels remonte à plusieurs millénaires, elle a toujours cours en 2019. Entre le cliché de la “salope” qui ne se respecte pas et celui de la femme qui ne trompe que si elle se sent délaissée, pourquoi l’infidélité masculine a-t-elle toujours été bien mieux tolérée socialement? Décryptage.
Capture d'écran de la vidéo “Touch yourself: A breast health reminder from Serena Williams” - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo “Touch yourself: A breast health reminder from Serena Williams”