société

Le Cheek Point

Non, les femmes ne sont pas passives lorsqu'il s'agit de sexe hétéro

On a lu pour vous cette chronique de Maïa Mazaurette sur le rôle actif des femmes lors de rapports sexuels hétéros et on vous la recommande.  
Photo de X-femmes, © So Filles Productions
Photo de X-femmes, © So Filles Productions

Photo de X-femmes, © So Filles Productions


Marie, couche-toi là. Passive. Etoile de mer. Bonne à regarder le plafond. Ah, ça, les femmes ont le beau rôle! Il leur suffit d’écarter les jambes. Aucune initiative, aucune pression. Ne déchargeant pas, elles ne sont pas en charge –le rapport sexuel est une chose qui leur arrive, point barre, fin de l’histoire. Ah bon? De l’autre côté du saint pénis, le son de cloche diffère.

Parmi les compétences sexuelles féminines spécifiquement liées à la pénétration vaginale, commençons par mentionner la plus évidente: celle qui consiste à se donner un orgasme. Car sans vouloir blesser le narcissisme des tenants de la théorie des ‘hommes qui se tapent tout le boulot’, rappelons que le coulissement du pénis dans un vagin n’est pas la méthode idéale pour propulser la femelle humaine au septième ciel. Si votre étoile de mer personnelle se caresse pendant la pénétration, ou contracte ses muscles, ou utilise l’hyperventilation, ou choisit une position permettant la stimulation du gland du clitoris… c’est qu’elle se tape déjà sa part du boulot.

Dans sa chronique Pénétration vaginale: mesdames, prenez votre plaisir en mainMaïa Mazaurette combat le cliché selon lequel la qualité d’un rapport sexuel hétéro dépend uniquement de la performance de l’homme. Elle insiste: la femme prend en charge la lubrification, “limite la casse” alors que notre culture valorise les rapports à base d’“à-coups bourrins”, ou développe des compétences théâtrales en vue, par exemple, d’aider à la jouissance du partenaire. Rien de passif là-dedans. L’auteure du texte conclut d’ailleurs: “Les femmes sont des partenaires sexuelles comme les autres, aussi actives, techniques et compétentes que les autres: est-ce si compliqué de l’admettre?

À lire le plus rapidement possible sur le site du Monde.


1. Battantes sur les plateaux télé ou les rings de boxe: on a fait discuter Rokhaya Diallo et Sarah Ourahmoune

L’ex-championne de boxe et cheffe d’entreprise Sarah Ourahmoune et la journaliste, réalisatrice et conférencière Rokhaya Diallo racontent leurs parcours dans deux livres passionnants actuellement en librairies. L’occasion de discuter avec ces femmes inspirantes de déterminisme social, maîtrise des émotions et stratégies pour lutter contre les discriminations.
Photo de X-femmes, © So Filles Productions - Cheek Magazine
Photo de X-femmes, © So Filles Productions

2. J’ai passé la soirée avec Michelle Obama

Dans le cadre de sa tournée de promotion pour son livre Becoming, l’ancienne première dame américaine était hier de passage à Paris. L’occasion de découvrir en live celle qui, depuis 2008, est devenue une véritable icône d’empowerment.
Photo de X-femmes, © So Filles Productions - Cheek Magazine
Photo de X-femmes, © So Filles Productions

3. Avec “Première Campagne”, Audrey Gordon donne un visage jeune et féminin au journalisme politique

Dans son documentaire Première Campagne, en salles le 17 avril, la réalisatrice Audrey Gordon propose de suivre une jeune reporter chargée de couvrir la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron de 2017. Une immersion intelligente qui analyse et humanise la profession de journaliste.  
Photo de X-femmes, © So Filles Productions - Cheek Magazine
Photo de X-femmes, © So Filles Productions

5. La voix des femmes, énième refuge des stéréotypes de genre

Des sirènes maléfiques aux femmes politiques dont la voix est critiquée à l’envi, les voix féminines sont constamment soumises au sexisme ordinaire. De l’Antiquité à nos jours, pourquoi nos voix sont elles sources d’autant de crispations que de fantasmes.
Photo de X-femmes, © So Filles Productions - Cheek Magazine
Photo de X-femmes, © So Filles Productions

6. Pourquoi la France ne tolère-t-elle pas une Miss France noire?

Lors de chaque concours de Miss, les candidates et gagnantes noires sont systématiquement harcelées par des trolls les jugeant “indignes” de représenter le pays.
Photo de X-femmes, © So Filles Productions - Cheek Magazine
Photo de X-femmes, © So Filles Productions

7. “Lait Paternel”: l’allaitement paternel est-il vraiment une utopie?

Une pilule qui permettrait aux hommes d’allaiter? On y a (pas trop) cru, mais voilà: “Lait Paternel” est un poisson d’avril. Qui soulève tout de même une flopée de questions. 
Photo de X-femmes, © So Filles Productions - Cheek Magazine
Photo de X-femmes, © So Filles Productions