société

Elle raconte la fois où sa mère a réceptionné son sextoy “gros chibre veineux” et c'est très drôle

Dans un thread, Mauvaise Fille -du nom de son compte Twitter- raconte sa panique le jour où sa mère a découvert le colis qui contenait son sextoy en forme de “gros chibre veineux” et c’est très drôle. 
DR
DR

DR


À l’époque, je vivais chez mes parents. Je n’avais jamais eu de sextoys de ma vie, j’étais dans un désert sexuel depuis des mois donc je me suis dit que j’allais tenter de nouvelles sensations. Go sur Cdiscount et bien sûr, la grosse débutante que je suis achète un vibro qui ressemble à un gros chibre veineux. Quelle erreur. Ma mère avait pour habitude d’aller chercher le courrier tous les jours entre 11h30 et midi quand elle revenait du boulot. Et elle seule avait les clés de la boîte aux lettres. J’étais grave en panique, j’étais restée à la fenêtre une heure pour voir si elle rentrait et faire genre de descendre pour l’aider à monter les courses et ouvrir la boîte à sa place. Je rappelle que mes parents sont très pratiquants et conservateurs. On parle même pas de bisous avec un mec, ni de le fréquenter. Alors le cul…

Dans un thread très drôle, publié lundi 10 décembre, Mauvaise Fille -nom de son compte Twitter- raconte la fois où sa mère a réceptionné le colis qui contenait son sextoy. Un récit dans lequel toutes les personnes ayant vécu cette situation peuvent se reconnaître. On ne vous spoile pas plus, et on vous laisse découvrir la suite de l’histoire. 

 

 

Wendy Le Neillon


1. Pourquoi il est grand temps de briser le tabou du vaginisme

Ce trouble sexuel, qui rend la pénétration impossible, ou a minima douloureuse et difficile, reste mal connu. Source de honte, le vaginisme est pourtant beaucoup plus commun que ne pourraient le croire les femmes qui en souffrent. Enquête sur un tabou au croisement de la sexualité et de la santé féminine.
DR - Cheek Magazine
DR

3. Elles utilisent leur sang menstruel comme engrais naturel

On a lu pour vous cet article de Vice dans lequel la journaliste Justine Reix donne la parole à ces femmes qui utilisent leur sang menstruel comme engrais pour leur potager. 
DR - Cheek Magazine
DR

4. Grâce à Claude Terosier, apprendre à coder devient un jeu d'enfant

Elles sont médecins, ingénieures, réalisatrices ou militantes. Pour la première fois cette année, la Région Île-de-France a voulu célébrer ces Franciliennes qui s’engagent et font bouger les lignes. Les trophées ellesdeFrance les ont récompensées pour leur courage, ou pour leurs actions menées dans le domaine de l’innovation, de la création, de la solidarité. Nous avons rencontré ces femmes extraordinaires: cette semaine, on vous présente Claude Terosier, prix de l’innovation et fondatrice de Magic Makers, des ateliers pour apprendre aux enfants à coder. 
DR - Cheek Magazine
DR

5. Meet My Mama, la start-up qui redonne le pouvoir aux femmes au foyer du monde entier

L’empowerment a un goût. C’est ce que démontrent les cuisinières de Meet My Mama, un service traiteur né il y a deux ans et valorisant le talent des femmes réfugiées et issues de l’immigration. Grâce à l’initiative de trois vingtenaires, les mères au foyer deviennent des cheffes. Rencontre.
DR - Cheek Magazine
DR

6. Pourquoi la nouvelle pub Gillette rend-t-elle fous les masculinistes?

Pour l’instant diffusée uniquement aux Etats-Unis et sur Youtube, la nouvelle campagne des rasoirs Gillette a retenu la leçon de #MeToo et invite ses utilisateurs à échanger les codes de la virilité toxique contre ceux d’une masculinité positive. Ô surprise! Le message a du mal à passer.
DR - Cheek Magazine
DR