société

Le Cheek Point

L'art de recevoir une fellation selon Maïa Mazaurette

On a lu ça pour vous et on vous le conseille. 
Capture d'écran du film “Nymphomaniac”
Capture d'écran du film “Nymphomaniac”

Capture d'écran du film “Nymphomaniac”


Côté communication toujours, pourrait-on faire une croix sur l’homme impassible? Merci. Quand on mijote un tajine d’agneau, on apprécie que les convives expriment leur satisfaction. Pendant une fellation, c’est encore vrai. Donnez-nous donc des réactions physiques, des sons, des mouvements, des petits cris, des soubresauts, comme il vous plaira -tout, sauf le vide intersidéral façon viande morte. Je le mentionne parce que la virilité est tellement associée à la répression des émotions qu’elle aboutit parfois à des situations ridicules. Au passage, si nous avions envie de coucher avec des statues de marbre, les files d’attente au Louvre dureraient des semaines.

Hommes! Réagissez, parce que nous ne sommes pas télépathes. Réagissez, parce que savoir qu’on donne du plaisir reste une motivation essentielle. Réagissez, parce que ces petits détails -ou ces grandes envolées de mezzo-sopranos- permettent de se préparer au grand final.

Dans cette chronique hebdomadaire consacrée à la sexualité et publiée sur le site de M le Mag, Maïa Mazaurette évoque cette semaine, avec intelligence, légèreté et humour, l’art de recevoir une fellation.

À lire le plus vite possible sur le site du Monde


2. La cheffe Laëtitia Visse boulonne la cuisine carnassière à Marseille

Normande d’origine, cette cheffe au caractère bien trempé a posé ses valises dans le sud de la France il y a deux ans et demi. Elle s’apprête à ouvrir un restaurant autour de la viande et des abats à Marseille. 
Capture d'écran du film “Nymphomaniac” - Cheek Magazine
Capture d'écran du film “Nymphomaniac”

4. J’ai testé pour vous: donner mes cheveux à une asso de lutte contre le cancer

Plusieurs associations récupèrent de longues mèches de cheveux pour les vendre au profit de femmes atteintes d’un cancer. Objectif: les aider à financer leur perruque et à retrouver leur féminité. Notre journaliste Arièle Bonte a testé l’expérience. 
Capture d'écran du film “Nymphomaniac” - Cheek Magazine
Capture d'écran du film “Nymphomaniac”

6. Médias: pourquoi les faits divers sont encore trop souvent traités de façon sexiste

Des femmes trop sexy pour être innocentes aux mères monstrueuses, en passant par le traitement des violences faites aux femmes: on vous explique pourquoi la rubrique faits divers de vos journaux est encore teintée de sexisme.
Capture d'écran du film “Nymphomaniac” - Cheek Magazine
Capture d'écran du film “Nymphomaniac”