société

Le Cheek Point

Et si les femmes lesbiennes avaient une sexualité plus épanouie que les hétérosexuelles?

On a lu pour vous cet article du Guardian à propos du sexe lesbien, qui procure plus de plaisir aux femmes que le sexe hétérosexuel. On vous le conseille. 
Capture d'écran du film “Elena Undone”, DR
Capture d'écran du film “Elena Undone”, DR

Capture d'écran du film “Elena Undone”, DR


Les lesbiennes ont-elles plus de plaisir que les hétérosexuelles? Oui. Oui. Oh que oui! Les femmes qui couchent avec les femmes ont rapporté à maintes reprises de meilleurs niveaux de satisfaction sexuelle dans les sondages et études que les femmes qui font l’amour avec des hommes. […]

Alors, que fait bien le sexe lesbien que fait mal le sexe hétérosexuel? ‘C’est simple, explique Matty Silver, une sexologue basée en Australie. Les femmes lesbiennes savent où se trouve le clitoris et quoi faire avec pour avoir un orgasme. Elles n’ont pas besoin de montrer à leur partenaire quoi faire, donc leur satisfaction sexuelle est plus élevée. […]

Beaucoup d’hommes pensent qu’ils peuvent donner un orgasme à leurs partenaires à chaque rapport sexuel, par pénétration, ajoute Matty Silver. ‘C’est le cas pour seulement 20% des femmes. Les autres ont besoin d’une stimulation clitoridienne ou de sexe oral pour avoir un orgasme. C’est une des raisons pour lesquelles beaucoup de femmes hétérosexuelles simulent.

Dans l’article Do lesbians have better sex than straight women? publié lundi 9 juillet par The Guardian et repéré par Slate, la journaliste Hannah Jane Parkinson s’interroge sur les résultats d’études qui démontrent que les femmes lesbiennes ont plus de plaisir que les hétérosexuelles. Grâce à une meilleure connaissance de leur corps, notamment par la pratique de la masturbation, et plus de communication au lit, les femmes savent mieux comment se donner du plaisir entre elles. Comme quoi la pénétration par un pénis est loin d’être la condition sine qua none pour atteindre l’orgasme.

À lire le plus rapidement possible en VO sur le site du Guardian.

 


1. “Kiffe ta race”, le podcast qui traite des questions raciales sans tabou

Dans ce nouveau podcast intitulé Kiffe ta race et produit par Binge Audio, Rokhaya Diallo et Grace Ly évoquent les questions raciales dans une discussion détendue et partagent leurs expériences personnelles. 
Capture d'écran du film “Elena Undone”, DR - Cheek Magazine
Capture d'écran du film “Elena Undone”, DR

3. Et si on arrêtait d'associer sodomie et soumission des femmes?

On a lu pour vous cet article de Slate sur la mauvaise réputation de la sodomie chez les hétérosexuel·le·s, et on vous le conseille.
Capture d'écran du film “Elena Undone”, DR - Cheek Magazine
Capture d'écran du film “Elena Undone”, DR

4. Liberté, Pilosité, Sororité: ce collectif féministe veut libérer les poils des femmes

Le collectif non mixte Liberté, Pilosité, Sororité a vu le jour cet été sous l’impulsion de Noémie Renard. Nous avons posé cinq questions à ces femmes qui ont pour objectif de défier la “norme du glabre”. 
Capture d'écran du film “Elena Undone”, DR - Cheek Magazine
Capture d'écran du film “Elena Undone”, DR

7. Témoignage: “A 30 ans, on m'a diagnostiqué un cancer du sein”

Sophie, 36 ans, a été diagnostiquée il y a six ans. Un cancer du sein, à son jeune âge, n’est pas courant. Devenue mère après sa guérison, la trentenaire n’a jamais été en conflit avec ce corps qui a tant changé pendant la maladie. Elle raconte.
Capture d'écran du film “Elena Undone”, DR - Cheek Magazine
Capture d'écran du film “Elena Undone”, DR