société

#SideProfileSelfie: le hashtag qui dénonce “le tabou du gros nez”

Sur Twitter, la journaliste anglaise Radhika Sanghani vient de lancer le hashtag #SideProfileSelfie pour célébrer les nez de toutes formes et en finir avec les complexes. 
Capture d'écran du compte Twitter de Radhika Sanghani
Capture d'écran du compte Twitter de Radhika Sanghani

Capture d'écran du compte Twitter de Radhika Sanghani


Radhika Sanghani, journaliste anglaise travaillant pour la BBC, vient de lancer le hashtag #SideProfileSelfie. Son objectif ? Aider les internautes à accepter leur nez, quel que soit sa forme, longueur, largeur…

“Dans notre société, les gros nez sont un tabou depuis trop longtemps” peste-t-elle dans un dans un édito publié dans le dernier numéro de Grazia UK. Un diktat du nez fin et retroussé qui tire selon elle son origine d’une représentation uniformisée des femmes et de leurs nez dans les médias, films, séries. “J’ai grandi en pensant que je ne pouvais pas être belle, à moins d’avoir un nez à la Kate Middleton ou Mila Kunis. Et je sais que d’autres femmes se sont fait la même réflexion.”

Dans un élan body positive, elle invite toutes les femmes complexées par leur nez à poser fièrement de profil pour célébrer leur physique unique. 

Sur Twitter, de nombreuses internautes ont répondu à l’appel, témoignant des railleries subies à propos de leurs nez:

 

Audrey Renault

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer


1. Enora Malagré: “Il faut dire que l’endométriose pourrit la vie!”

Dans un témoignage aux allures d’essai politique, Enora Malagré revient sur ses années d’errance médicale et de souffrance et raconte sa cohabitation difficile avec l’endométriose, une maladie qui touche environ une femme sur dix en France. 
Capture d'écran du compte Twitter de Radhika Sanghani  - Cheek Magazine
Capture d'écran du compte Twitter de Radhika Sanghani

2. Sophia Aram rit jaune sur la polémique autour du voile

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait ce billet de Sophia Aram qui revient sur la polémique chère à la France autour du port du voile dans les lieux publics. 
Capture d'écran du compte Twitter de Radhika Sanghani  - Cheek Magazine
Capture d'écran du compte Twitter de Radhika Sanghani

4. Que disent de notre société les rumeurs de grossesse chez les célébrités?

Jennifer Aniston, Camila Cabello ou encore Rihanna… Nombre de célébrités voient leurs corps et leurs poids scrutés sous tous les angles, dans le but de détecter une éventuelle grossesse. Un procédé ne datant pas d’hier, qui enferme les femmes dans ce que la société attend d’elles.
Capture d'écran du compte Twitter de Radhika Sanghani  - Cheek Magazine
Capture d'écran du compte Twitter de Radhika Sanghani

6. Guillaume Meurice se paye les anti-PMA et c'est très drôle

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle de Guillaume Meurice qui livre son compte-rendu de la manifestation anti-PMA. 
Capture d'écran du compte Twitter de Radhika Sanghani  - Cheek Magazine
Capture d'écran du compte Twitter de Radhika Sanghani

7. Enora Malagré raconte comment l'endométriose a pu lui gâcher la vie

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait ce témoignage d’Enora Malagré pour le Huffington Post, où elle raconte comment l’endométriose lui a gâché son Festival de Cannes. 
Capture d'écran du compte Twitter de Radhika Sanghani  - Cheek Magazine
Capture d'écran du compte Twitter de Radhika Sanghani