société

Vidéo

Silvana Lima: la championne de surf dont les sponsors ne veulent pas

Considérée comme l’une des meilleures surfeuses au monde, la Brésilienne Silvana Lima n’arrive pas à trouver de sponsors. La chaîne Spicee lui consacre un court documentaire. 
Capture d'écran de “Sea, sex and sexist”, diffusé sur Spicee
Capture d'écran de “Sea, sex and sexist”, diffusé sur Spicee

Capture d'écran de “Sea, sex and sexist”, diffusé sur Spicee


Huit fois championne du Brésil et deux fois vice-championne du monde de surf, Silvana Lima, 30 ans, ne trouve pourtant aucun sponsor pour l’accompagner. Pourquoi? D’après ce court documentaire diffusé sur Spicee, la surfeuse brésilienne est tout simplement discriminée sur son physique, qui ne correspond pas aux critères de beauté des équipementiers. Ces derniers sont en effet plus prompts à s’engager financièrement aux côtés de femmes grandes et blondes -le mythe de la surfeuse sirène, en gros-, que petites et athlétiques comme Silvana Lima. “Je n’ai pas trop ce profil de modèle”, explique-t-elle dans l’extrait vidéo ci-dessous:

 

 

Le sexisme dans le milieu du surf est un phénomène bien connu. En 2015, la surfeuse française Pauline Ado, double championne du monde junior, publiait déjà cette vidéo, dans laquelle elle dénonçait le cliché de la surfeuse érotisée, mise en avant pour sa plastique davantage que pour ses performances sportives:

 

 

Un cliché à la peau dure, parfois entretenu par les surfeuses elles-mêmes, qui n’hésitent pas à se mettre en scène sur Instagram, mais surtout par des articles résolument sexistes comme ce diaporama publié par L’Equipe, qui se targue de mettre en avant les “10 surfeuses les plus sexy” d’une compétition. 

Olga Rigue


2. De l'Arabie Saoudite à la Turquie, la fuite de Dua et Dalal al-Shweiki pour reconquérir leur liberté

En Arabie Saoudite, les jeunes filles disparaissent. C’est devenu ces dernières années un phénomène grandissant. Pour échapper au système de tutorat et à une famille violente, Dua et Dalal al-Shweiki ont elles aussi fui en espérant commencer une nouvelle vie dans un pays libre. Mais faut-il encore le trouver. 
Capture d'écran de “Sea, sex and sexist”, diffusé sur Spicee - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Sea, sex and sexist”, diffusé sur Spicee

3. Que pensent les militantes lesbiennes du projet de loi sur la PMA?

Le projet de loi de bioéthique a été adopté ce mercredi 24 juillet en conseil des ministres. Salué pour l’ouverture de la PMA à toutes les femmes, il comprend cependant des aspects problématiques, selon les militantes lesbiennes que nous avons interrogées.
Capture d'écran de “Sea, sex and sexist”, diffusé sur Spicee - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Sea, sex and sexist”, diffusé sur Spicee

4. La militante féministe Fatima Benomar dénonce le cyberharcèlement dont elle est victime

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle de Konbini news dans laquelle la militante féministe Fatima Benomar raconte le cyberharcèlement dont elle a été victime suite à une action pour dénoncer le sexisme dans le cyclisme.
Capture d'écran de “Sea, sex and sexist”, diffusé sur Spicee - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Sea, sex and sexist”, diffusé sur Spicee

5. On peut ne plus vouloir avoir ses règles et être féministe

On a lu pour vous cet article de Slate sur l’arrêt des règles et le féminisme et on vous le conseille fortement.
Capture d'écran de “Sea, sex and sexist”, diffusé sur Spicee - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Sea, sex and sexist”, diffusé sur Spicee

6. Féministes au bord du burn out militant

Ras-le-bol, sentiment d’impuissance, angoisse: certaines féministes frisent le burn out. En en parlant ouvertement, elles brisent un tabou du militantisme et réclament une réponse des pouvoirs publics dans la lutte contre les violences faites aux femmes.
Capture d'écran de “Sea, sex and sexist”, diffusé sur Spicee - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Sea, sex and sexist”, diffusé sur Spicee