société

Le Cheek Point

Comment cette jeunesse touchée par les attentats va-t-elle évoluer après ce traumatisme collectif?

On a lu ça pour vous. 
À Paris - Instagram/Jeunefillederangee
À Paris - Instagram/Jeunefillederangee

À Paris - Instagram/Jeunefillederangee


Pour pousser encore la caricature, disons que c’est la France brocardée par Emmanuel Todd après les manifestations du 11 janvier, la France des classes moyennes supérieures ouvertes et éduquées, celles que les sociologues appellent parfois la petite bourgeoisie intellectuelle, qui brunche et qui sort, qui est tombée sous les balles de Daech. En dépit de contradictions qu’on a, avec d’autres, souvent décrites par le menu (on en a un peu honte aujourd’hui), c’est cette France optimiste (angéliste, dit-on parfois), celle qui vit dans des ‘idéopoles’ tolérants et décontractés, qui paie l’addition. Or comment prédire comment cette classe pivot, dont l’avis compte dans les débats qui animent le pays, et qu’on brocardait bien (trop) souvent comme ‘bien-pensante’, va évoluer après un tel traumatisme collectif?

Parmi toutes les images effroyables qui circulent depuis vendredi soir, lesquelles resteront gravées dans notre esprit? Et, s’il faut s’attendre à devoir en assimiler de nouvelles bientôt, comme plusieurs experts le redoutent, l’opinion de la classe progressiste et intellectuelle touchée par les premiers attentats, dont le système de valeurs reste jusqu’ici plutôt inébranlable, pourrait-il changer? Ce sont les questions que se pose le journaliste Jean-Laurent Cassely sur Slate dans cet article. 

À lire sur le site de Slate.


1. Entre le plan cul et le couple, les relations du 3ème type des millenials

Dans la hiérarchie toujours en mouvement des rapports amoureux, il existe aujourd’hui, chez les millenials, un nouveau type de relation non définie, aux contours imprécis. Ni sex friends, ni couple officiel. Décryptage de ce marasme amoureux.
À Paris - Instagram/Jeunefillederangee - Cheek Magazine
À Paris - Instagram/Jeunefillederangee

2. Irlande: les expats rentrent pour voter Yes au référendum sur l'avortement

Alors que le référendum pour la légalisation de l’avortement se déroule aujourd’hui, les Irlandais·e·s vivant à l’étranger reviennent des quatre coins du globe pour glisser leur bulletin, pro-choix pour la plupart, dans l’urne. 
À Paris - Instagram/Jeunefillederangee - Cheek Magazine
À Paris - Instagram/Jeunefillederangee

4. Des militantes du droit à conduire arrêtées en Arabie Saoudite

Alors que le pays s’apprête à lever l’interdiction historique pour les Saoudiennes de conduire, au moins sept militantes pour les droits des femmes ont été arrêtées la semaine dernière. Un moyen pour le les autorités de préparer une communication lisse et maîtrisée autour de cet événement. 
À Paris - Instagram/Jeunefillederangee - Cheek Magazine
À Paris - Instagram/Jeunefillederangee

5. Les Girls on Wheels prennent d'assaut la ville à vélo

Depuis deux ans, elles sillonnent les rues de Paris, entre filles. Pour prendre confiance face au milieu très masculin du cyclisme, montrer qu’elles ont leur place en ville et se dépenser dans une ambiance bienveillante.
À Paris - Instagram/Jeunefillederangee - Cheek Magazine
À Paris - Instagram/Jeunefillederangee

6. Elle a lancé Les Aliennes, le festival qui parle féminisme et numérique

Tatyana Razafindrakoto, directrice du festival multiculturel Les Aliennes, qui aura lieu les 25 et 26 mai au Hasard Ludique à Paris, nous embarque dans un voyage qui mêle combats féministes, musique et innovation technologique. Entretien Express.
À Paris - Instagram/Jeunefillederangee - Cheek Magazine
À Paris - Instagram/Jeunefillederangee

7. Quand l'épilation du maillot asservit les femmes

On a lu pour vous cet article de Buzzfeed sur le diktat de l’épilation du maillot et on vous le conseille fortement. 
À Paris - Instagram/Jeunefillederangee - Cheek Magazine
À Paris - Instagram/Jeunefillederangee