société

La vidéo du jour

Quand Solange te parle teste les services d'un escort pour partir à la redécouverte de son plaisir

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle de Solange te parle, la chaîne YouTube d’Ina Mihalache, dans laquelle la jeune femme teste les services d’un escort pour repartir à la découverte de son plaisir. 
Capture d'écran YouTube
Capture d'écran YouTube

Capture d'écran YouTube


Passer au second plan quand on est une femme, s’interdire de s’interroger sur son corps et son désir pour seulement se focaliser sur celui de son partenaire… C’est ce qu’Ina Mihalache, 33 ans, de la chaîne Youtube Solange te parle, interroge dans sa dernière vidéo, publiée lundi 17 décembre, dans laquelle elle teste les services d’un escort. “Nostalgique” de sa sexualité “d’enfant” parce qu’elle se “masturbait mieux, plus et parce que c’était plus instinctif”, la vidéaste a voulu se concentrer sur son plaisir et repartir à la découverte de son corps. 

Dans ce court-métrage à la fois drôle, intelligent et bien construit, la trentenaire évoque en toute sincérité ses questions sur sa liberté sexuelle, les injonctions sur la place de la femme dans la sexualité, et ce sentiment qu’il faut “passer à la casserole” parce qu’elle a “joué à séduire”. Malgré le fait que cette expérience instructive n’était pas à la hauteur de ses espérances, Ina Mihalache s’est rendu compte que quand elle n’est pas “instrumentalisée pour le désir de l’homme”, elle se sent “perdue”, ce qui la rend plutôt triste. Une vidéo à regarder le plus vite possible sur sa chaîne Youtube

 

Wendy Le Neillon


2. Quand le sexisme de la psychanalyse devient dangereux pour les patient·e·s

Fondée sur des stéréotypes de genre, la psychanalyse véhicule une vision misogyne de la femme. Dénoncé par certain·e·s thérapeutes, le sexisme de la discipline peut s’avérer destructeur pour les patient·e·s.
Capture d'écran YouTube - Cheek Magazine
Capture d'écran YouTube

3. Pourquoi il faut en finir avec l'expression “frotteur du métro”

Il ne se passe pas une seule semaine sans qu’il surgisse dans la rubrique faits divers: le “frotteur du métro” est toujours là. Mais pourquoi parle-t-on de “frotteur” et pas “d’agresseur”?
Capture d'écran YouTube - Cheek Magazine
Capture d'écran YouTube

7. Nasreen Sheikh, la jeune activiste népalaise en guerre contre les sweatshops

Promise à un mariage forcé, exploitée dans un atelier de confection, Nasreen Sheik a déjoué les pronostics pour devenir une activiste féministe et une cheffe d’entreprise. Tout en aidant les femmes népalaises à s’émanciper, elle enjoint les consommateur·rice·s occidentaux·les et les multinationales à se responsabiliser.
Capture d'écran YouTube - Cheek Magazine
Capture d'écran YouTube