société

La vidéo du jour

Sophia Aram dénonce la composition toxique des tampons et des serviettes

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle de la chronique de Sophia Aram sur France Inter, qui dénonce la composition toxique des protections périodiques. 
Sophia Aram dénonce la composition toxique des tampons et des serviettes

En fait, on s’enfile du glyphosate dans la teu-cha”: la chronique matinale de Sophia Aram sur France Inter ce lundi 25 février dénonce la composition toxique des protections périodiques. Pour son billet, l’humoriste s’appuie sur une enquête de 60 millions de consommateurs qui révélait, il y a quelques jours, la présence de résidus de substances chimiques, telles que le glyphosate, dans les tampons et les serviettes. “C’est quoi cette idée de mettre des herbicides dans nos culottes?”, s’est interrogée Sophia Aram, “c’est pour nous éviter de nous retrouver avec une pelouse à la place du pubis?”. 

Rappelant qu’“une femme a en moyenne 13 menstruations par an, 480 cycles sur l’ensemble de sa vie et qu’elle utilisera 10 560 protections périodiques”, Sophia Aram a appelé les industriels à “éviter de nous empoisonner le minou”. A cette heure de grande écoute, on espère qu’elle sera entendue. 

 


1. Djamila Ribeiro, icône de l’afro-féminisme brésilien

Jaïr Bolsonaro au pouvoir, les droits des femmes sont plus que jamais menacés au Brésil. On a rencontré Djamila Ribeiro, philosophe et journaliste afro-féministe reconnue, qui se bat pour l’amélioration des conditions de vie des femmes noires.
Djamila Ribeiro, icône de l’afro-féminisme brésilien - Cheek Magazine