société

La vidéo du jour

Cette enseignante explique en vidéo comment lutter contre les stéréotypes à l'école

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle de cette enseignante qui explique comment elle lutte contre les stéréotypes sexistes dans sa classe.
Cette enseignante explique en vidéo comment lutter contre les stéréotypes à l'école

Pauline est enseignante de CM1 et féministe. Dans une vidéo diffusée par StreetVox, elle explique comment elle lutte contre les stéréotypes de genre dans sa classe. Un combat important: en début d’année, le Haut conseil à l’égalité s’inquiétait de la trop grande présence du sexisme à l’école.

Les outils sont pourtant nombreux pour lutter contre les clichés dont les enfants risquent d’être imprégnés, et c’est précisément ce que nous démontre cette enseignante: “il y a encore beaucoup de stéréotypes de genre dans les manuels”, explique-t-elle. “On parle de ‘maman qui fait la cuisine’, ‘papa qui va au foot’, j’essaie un maximum de leur donner des exemples différents pour ne pas confirmer des stéréotypes qu’on entend déjà un peu trop dans la société.” Prêter attention aux termes et aux exemples choisis, étudier les parcours de femmes et d’hommes importants, proposer des sujets d’exposés s’attachant aux femmes qui ont marqué l’histoire sont autant d’outils que Pauline utilise pour lutter contre le sexisme à l’école. 

Une initiative instructive, qui nous rappelle celle de la classe de CM2 qui s’était insurgée contre le sexisme véhiculé par Yoplait.

Mathilde Saliou


3. Sites et applis de rencontre: le paradis des harceleurs

On a lu pour vous cet article du Monde sur les “forceurs”, “stalkers” et autres harceleurs qui sévissent sur les sites et applis de rencontre et on vous le conseille fortement.
Sites et applis de rencontre: le paradis des harceleurs - Cheek Magazine

4. À Montréal, une pétition étudiante circule pour dénoncer le port obligatoire du soutien-gorge

Après avoir été réprimandée par la direction de son pensionnat, une étudiante montréalaise lance une pétition pour dénoncer le port obligatoire du soutien-gorge. Soutenue par plusieurs élèves, elle réclame “un droit à l’évolution” et “un pas vers plus de liberté”.
À Montréal, une pétition étudiante circule pour dénoncer le port obligatoire du soutien-gorge - Cheek Magazine