société

Le podcast du jour

“Supplément d'âme”: le podcast engagé de celles et ceux qui changent notre société

Supplément d’âme, podcast de la journaliste Laura-Jane Gautier, s’intéresse à celles et ceux qui veulent transformer la société. 
DR
DR

DR


Passée par la télévision et la chaîne de documentaires Spicee, la journaliste Laura-Jane Gautier a lancé son propre podcast, Supplément d’âme, en novembre 2018. Sa proposition? Tendre le micro à celles et ceux qui changent le monde. “Mes invité·e·s travaillent, d’une manière ou d’une autre, à la résolution de nos problèmes de société. Il s’agit d’entrepreneurs sociaux, de personnes travaillant dans l’associatif, d’artistes, de féministes, d’auteurs·trices, de réalisateurs·trices… de changemakers. En bref, des personnes qui ont un ‘supplément d’âme’”, explique-t-elle dans son mail de présentation. 

Qu’il s’agisse de problématiques sociales ou environnementales, Supplément d’âme part à la rencontre des femmes et des hommes qui prennent à bras le corps les grands défis du monde d’aujourd’hui. Deux fois par mois, pendant une heure, Laura-Jane Gautier s’entretient sur un mode intimiste avec ces personnalités inspirantes qui retracent leur parcours et remontent aux racines de leur engagement. Parmi les femmes qu’elle a invitées, on retrouve par exemple Athina Marmorat, fondatrice de l’assosiation Rêv’elles, qui aide les filles des quartiers populaires à s’inventer une carrière, Alice Barbe, co-fondatrice de l’association Singa France qui met en relation les citoyens et les entrepreneurs souhaitant créer des projets en lien avec l’asile et la migration, ou encore Flore Berlingen, directrice de Zero Waste France, qui milite contre les déchets et le gaspillage dans l’hexagone. 

 

 

Clothilde Dupin


3. La cheffe Laëtitia Visse boulonne la cuisine carnassière à Marseille

Normande d’origine, cette cheffe au caractère bien trempé a posé ses valises dans le sud de la France il y a deux ans et demi. Elle s’apprête à ouvrir un restaurant autour de la viande et des abats à Marseille. 
DR - Cheek Magazine
DR

5. J’ai testé pour vous: donner mes cheveux à une asso de lutte contre le cancer

Plusieurs associations récupèrent de longues mèches de cheveux pour les vendre au profit de femmes atteintes d’un cancer. Objectif: les aider à financer leur perruque et à retrouver leur féminité. Notre journaliste Arièle Bonte a testé l’expérience. 
DR - Cheek Magazine
DR