société

Le Cheek Point

Céline, 28 ans, témoigne des violences conjugales qu'elle a subies

On a lu pour vous ce témoignage d’une femme battue par son conjoint sur le site de Vice et on vous le conseille fortement. 
Capture d'écran de “Fred et Marie”, DR
Capture d'écran de “Fred et Marie”, DR

Capture d'écran de “Fred et Marie”, DR


Il est descendu de la voiture et m’a saisie fortement par les cheveux. J’ai essayé d’attraper sa main lorsqu’il m’a ceinturée. Trop fortement. J’ai alors paniqué et j’ai commencé à lui mordre l’oreille pour qu’il me lâche. Il a continué et, à contrecœur, j’ai mordu plus fort. À ce moment-là, je voulais juste m’enfuir en courant. Sauf que je n’ai pas eu le temps, puisqu’il m’a mis un coup de poing. Je suis tombée par terre, KO. Sa copine est venue à mon secours et m’a réveillée. Je lui ai dit que j’étais défigurée. Elle m’a réconfortée avant que je ne reçoive un second coup. Sans doute avec son pied car ma tête a heurté le sol en béton. Pour moi, c’était le coup final. Ça a résonné et j’ai vu tout noir. Je pensais que j’étais morte. Il a continué de taper car le légiste relèvera une quinzaine de lésions sur tout le corps. Un voisin est intervenu alors qu’il était en train de me frapper avec sa ceinture. Il s’est arrêté et a commencé à se justifier en disant que je lui avais arraché l’oreille. Finalement, c’est lui qui a appelé les gendarmes, sans doute pour éviter qu’on l’accuse de non-assistance à personne en danger.

Céline a 28 ans, elle est commerciale dans l’ouest de la France. En septembre, en revenant d’une sortie en boîte avec des ami·e·s et son conjoint, elle a été battue par ce dernier dans la rue. Il l’a frappée à coups de poing et de pied. Elle a décidé de témoigner sur le site de Vice et de publier une photo d’elle après son agression. 

À lire le plus rapidement possible sur le site de Vice


1. #Masaktach, le #MeToo marocain contre le harcèlement

Depuis trois mois, le hashtag #Masaktach (“je ne me tais pas”, en arabe dialectal marocain) se diffuse sur les réseaux sociaux. Derrière ce mot, une mobilisation contre les violences faites aux femmes, alors qu’une étude d’ONU Femmes indique que 63% de Marocaines reconnaissent avoir été victimes de harcèlement sexuel.
Capture d'écran de “Fred et Marie”, DR - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Fred et Marie”, DR

2. “Naissance de la jalousie”: Marion Seclin signe une série sur le polyamour

Si vous ne deviez regarder qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait le premier épisode de la série Naissance de la jalousie, écrite par Marion Seclin, où la monogamie n’est pas la norme. 
Capture d'écran de “Fred et Marie”, DR - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Fred et Marie”, DR

3. Comment les règles modifient la voix

Si vous ne deviez écouter qu’un seul podcast aujourd’hui, ce serait cette chronique d’Aliette de Laleu sur France Musique qui évoque les modifications qu’entraînent les règles sur la voix des chanteuses lyriques. 
Capture d'écran de “Fred et Marie”, DR - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Fred et Marie”, DR

5. Avec son roman "Jeune fille modèle", Grace Ly œuvre pour une meilleure représentation des Asiatiques en France

Dans son premier livre, Grace Ly raconte l’adolescence de la jeune Chi Chi, née de parents asiatiques à Paris. Un récit à la première personne, dans lequel l’autrice pose un regard doux sur la relation entre parents et adolescents tout en dépeignant le racisme anti-asiatique en France.  
Capture d'écran de “Fred et Marie”, DR - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Fred et Marie”, DR

6. “Inde: le pays qui n'aimait pas les femmes”, un reportage bouleversant d'Arte

Si vous ne devriez regarder qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait la bande annonce du reportage intitulé Le pays qui n’aimait pas les femmes, produit par Arte. Quatre indiennes témoignent de la difficulté d’être une femme dans une société patriarcale. 
Capture d'écran de “Fred et Marie”, DR - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Fred et Marie”, DR