société

Le Cheek Point

“Vous nous voyez trop souvent comme des vagins”: une femme dénonce les violences gynécologiques

On a lu pour vous ce témoignage sur les violences gynécologiques publié sur le Huffington Post, et on vous le conseille fortement.   
Capture d'écran de “Chez le Gynéco” de Céline Groussard, DR
Capture d'écran de “Chez le Gynéco” de Céline Groussard, DR

Capture d'écran de “Chez le Gynéco” de Céline Groussard, DR


J’écris ce témoignage aujourd’hui pour parler aux femmes, mais aussi aux gynécologues, obstétriciens, sages-femmes qui pensent bien faire en mettant de côté la femme que l’on est. De mon expérience de femme, patiente, amie de victimes, je peux dire aujourd’hui que vous nous voyez trop souvent comme des vagins, des œuvres qui produisent la vie, des incubateurs humains. Sans jamais se rappeler qu’il y a une femme, un être humain, avec ses anxiétés, ses complexes, ses cicatrices, ses bonnes expériences…

On se doit de vous enseigner dans vos écoles de médecine ce que c’est de vivre dans la peau d’une femme. Nous avons un temple entre nos jambes et nous sommes les seules à en avoir les clefs. Un non n’est pas un oui, un doctorat et une spécialité en gynécologie n’est pas un ‘oui’ non plus.

Dans un témoignage publié sur le Huffington Post, et intitulé Aux gynécologues, obstétriciens, sages-femmes qui pensent bien faire en mettant de côté la femme que l’on est, la contributrice Leila L. monte au créneau pour sensibiliser sur les violences gynécologiques. Elle raconte le souvenir traumatisant de sa première visite chez un gynécologue qui ne lui prête aucune attention lors de la consultation, préférant discuter avec sa mère alors “qu’il enfonce deux doigts en [elle] sans crier gare, ou cette fois où un autre praticien lui fait un frottis sans la prévenir ou lui demander son autorisation. Des violences, dont sont victimes de nombreuses patientes, qui s’inscrivent dans une maltraitance médicale généralisée et banalisée. 

À lire le plus vite possible sur le Huffington Post


1. “Premières de corvée”: le livre qui donne la parole aux travailleuses domestiques

Dans son livre documentaire Premières de corvée, le journaliste Timothée de Rauglaudre a rassemblé des témoignages d’employées domestiques, grandes oubliées des luttes sociales contemporaines.
Capture d'écran de “Chez le Gynéco” de Céline Groussard, DR - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Chez le Gynéco” de Céline Groussard, DR

3. Atteinte d'un cancer généralisé à 26 ans, Camille a eu recours à la GPA en Grèce

Si vous ne deviez écouter qu’un seul podcast aujourd’hui, ce serait le nouvel épisode de Bliss Stories dans lequel Camille, atteinte d’un cancer généralisé à 26 ans, a eu recours à une GPA en Grèce.
Capture d'écran de “Chez le Gynéco” de Céline Groussard, DR - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Chez le Gynéco” de Céline Groussard, DR

4. Christelle Delarue, la “Lionne” qui combat le sexisme dans la pub

Après une campagne d’affichage sauvage retentissante et alors que Les Lions de Cannes, grand raout publicitaire organisé sur la Croisette, ont lieu cette semaine, on s’est entretenues avec Christelle Delarue, fondatrice de l’agence de pub féministe Mad&Women et de l’association de lutte contre le sexisme Les Lionnes.
Capture d'écran de “Chez le Gynéco” de Céline Groussard, DR - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Chez le Gynéco” de Céline Groussard, DR

5. Avec Women Do Wine, Sandrine Goeyvaerts démonte les clichés sexistes autour du vin

Elles sont vigneronnes, journalistes, blogueuses, sommelières… Les femmes du vin organisent le 23 juin à la Bellevilloise leur première rencontre. La preuve que dans ce milieu longtemps considéré comme masculin, les lignes bougent.
Capture d'écran de “Chez le Gynéco” de Céline Groussard, DR - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Chez le Gynéco” de Céline Groussard, DR

6. Intersexuée, Élodie Lenoir raconte son ADN masculin dans un corps de femme

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle de Konbini dans laquelle une jeune femme raconte son parcours d’enfant intersexué.
Capture d'écran de “Chez le Gynéco” de Céline Groussard, DR - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Chez le Gynéco” de Céline Groussard, DR

7. “Tombeur” versus “salope”: pourquoi il est urgent de mettre un terme au tabou de l'infidélité féminine

Si la diabolisation des femmes infidèles au sein des couples hétérosexuels remonte à plusieurs millénaires, elle a toujours cours en 2019. Entre le cliché de la “salope” qui ne se respecte pas et celui de la femme qui ne trompe que si elle se sent délaissée, pourquoi l’infidélité masculine a-t-elle toujours été bien mieux tolérée socialement? Décryptage.
Capture d'écran de “Chez le Gynéco” de Céline Groussard, DR - Cheek Magazine
Capture d'écran de “Chez le Gynéco” de Céline Groussard, DR