société

Sport

Elle fait un tour du monde des sports insolites

A 26 ans, cette ancienne juriste vient d’embarquer dans un tour du monde des sports insolites en compagnie de son mec. On a fait le point un mois après son départ. 
© Céline Guillet et Benjamin Stora
© Céline Guillet et Benjamin Stora

© Céline Guillet et Benjamin Stora


Juriste dans la mode pendant trois ans, Céline Guillet, 26 ans, a plaqué son job pour faire un tour du monde un peu particulier: celui des sports insolites. Et son mec, Benjamin Stora, de deux ans son aîné, en a fait autant.

Depuis fin juillet, le couple parcourt la planète à la découverte des sports les plus méconnus, absurdes ou énigmatiques (on verra plus bas que l’un d’entre eux implique par exemple un corps d’animal mort). Leur projet, qu’ils ont baptisé Fly Me 2 Your Sport, ne se résume pas à une promenade à travers le globe. “Nous nous intéresserons également au rôle du sport dans la société, en tant que vecteur d’intégration social ou comme moyen de préserver les traditions et l’identité culturelle d’un pays. Pour cela, nous irons à la rencontre d’une association ou d’une communauté qui porte un projet social ou culturel en lien avec ce sport”, explique le couple sur sa page de présentation Kiss Kiss Bank Bank

Financé en partie par le crowdfunding, Fly Me 2 Your Sport sera aussi immortalisé en vidéo et devrait donner lieu à une série documentaire de 10 épisodes. “Nous avons pour ambition de diffuser cette série à la télé, nous sommes actuellement à la recherche d’une société de production susceptible de la produire”, explique Céline Guillet. En attendant de retrouver leurs aventures sur le petit écran, on peut d’ores et déjà les suivre sur Facebook et Instagram, où Céline et Benjamin donnent de leur nouvelles régulièrement. 

 

Comment l’idée de partir à la découverte des sports insolites vous est-elle venue?

L’idée est partie d’un voyage que Ben a fait au Kirghizistan il y a 2 ans, où il a découvert un sport qui s’appelle le buzkachi: c’est une sorte de polo, mais à la place de la balle, on joue avec le corps d’une chèvre décapitée remplie de 60 kg de sable. Nous irons d’ailleurs le découvrir en Ouzbékistan. On a ensuite constaté qu’il existait beaucoup d’autres sports insolites dans le monde, et avons décidé de partir les découvrir. 

“Le sport est une discipline où la barrière de la langue peut être facilement surmontée par le langage corporel.”

Êtes-vous sportifs vous-même?

Je fais pas mal de footing. J’ai fait quelques courses à pied, j’ai même converti Ben à la course quand nous nous sommes rencontrés et après quelques semaines d’entraînement, on courait les 20km de Paris ensemble. Et puis, j’ai fait 12 ans de danse classique au conservatoire quand j’étais plus jeune. Ben a quant à lui fait du foot et du basket en club. Le sport est une discipline où la barrière de la langue peut être facilement surmontée par le langage corporel; pour nous, c’est l’opportunité de rencontrer facilement des personnes qui ne parlent ni anglais ni français.

Vous êtes partis depuis un mois. Qu’avez-vous découvert jusqu’ici? 

Nous avons passé ce premier mois en Indonésie, à faire du “sportsurfing”. C’est un concept que nous avons inventé: il s’agit de vivre chez un sportif qui nous fait découvrir son sport et son quotidien. Nous avons vécu quatre jours chez un sportif et sa famille sur l’ile de Sumatra, il nous a appris son sport et nous avons suivi son rythme de vie. Nous avons travaillé avec lui dans les champs, nous avons nourri ses vaches, nous sommes d’ailleurs allés en acheter une avec lui au marché aux animaux, nous avons grimpé aux arbres pour récolter des clous de girofles… Nous avons partagé des repas avec sa famille, eu des conversations sans queue ni tête avec les quelques mots d’anglais qu’ils connaissaient et nous, les quelques mots d’indonésien! Nous resterons marqués à jamais par leur accueil chaleureux, ce sont des souvenirs inoubliables.

 

Fly Me 2 Your Sport Indonésie Céline Guillet Benjamin Stora

© Céline Guillet et Benjamin Stora

Où êtes-vous en ce moment et où serez-vous la semaine prochaine?

Nous venons d’arriver au Cambodge pour un mois, nous sommes à la découverte d’un nouveau sport. La semaine prochaine, nous serons sûrement chez le sportif que nous allons rencontrer. Le mois prochain, c’est direction Malaisie. 

Quel est le sport le plus insolite que vous ayez rencontré jusqu’ici, à part le polo avec un corps de chèvre?

Le pacu jawi, une course de vaches pratiquée dans les rizières, et organisée par les  agriculteurs de la région. Un jockey s’accroche aux queues des vaches pour parcourir une certaine distance sur un terrain boueux. Les participants sont assez impressionnants et courageux: Ben a d’ailleurs essayé, et il a plutôt fait bonne figure!

 

Benjamin Stora Fly Me 2 Your Sport

© Céline Guillet et Benjamin Stora

Les femmes font-elle beaucoup de sport à travers la planète? Sont-elles exclues de certaines disciplines?

Les femmes sont très sportives et aujourd’hui, pas mal de sports sont pratiqués par les deux sexes. En revanche, elles sont malheureusement encore très peu représentées dans certains sports. Dans les pays où nous allons, beaucoup de sports que nous allons découvrir ne sont joués que par les hommes. Peut-être est-ce parce qu’il s’agit souvent de sports traditionnels, davantage pratiqués par les hommes à l’époque.

Au contraire, les femmes dominent-elles certaines disciplines?

Les femmes ont réussi à créer des sports où elles sont les seules joueuses. Par exemple, en Bolivie, nous irons voir les cholitas, des femmes de culture indigène qui organisent des combats de catch et sont très appréciés là-bas. Elles luttent avec leurs tenues traditionnelles et sont très fières de monter sur le ring.

Propos recueillis par Faustine Kopiejwski 


1. Doit-on réinventer les congés maternité, paternité et parentaux?

Sur France Inter, Dorothée Barba et ses invités ont débattu dans Le Débat de midi des enjeux des congés paternité et parentaux, source d’inégalités entre les hommes et les femmes. À écouter.  
© Céline Guillet et Benjamin Stora  - Cheek Magazine
© Céline Guillet et Benjamin Stora

2. Pour la blogueuse Clara D., le poil est politique

Depuis quelques mois, la révolte contre l’épilation gronde de plus en plus. La blogueuse Clara D. nous raconte comment sa guerre contre ce diktat a commencé. 
© Céline Guillet et Benjamin Stora  - Cheek Magazine
© Céline Guillet et Benjamin Stora

3. Avoir ses règles à la plage (ou ailleurs), la galère de toutes les femmes l'été

Toilettes publiques saturées ou inexistantes, protections périodiques inadaptées… L’été réserve souvent son lot de désagréments, contraignant les femmes à s’adapter malgré elles, voire à se priver de certains loisirs comme la plage. 
© Céline Guillet et Benjamin Stora  - Cheek Magazine
© Céline Guillet et Benjamin Stora

6. Se raser la tête, un tabou plus si tabou?

Sur les podiums et dans la rue, les têtes rasées se font de plus en plus nombreuses. Entre mode, libération féministe et geste altruiste, le phénomène bouscule les codes de la féminité traditionnelle. Décryptage.
© Céline Guillet et Benjamin Stora  - Cheek Magazine
© Céline Guillet et Benjamin Stora

7. Coupe du Monde: la présidente croate encensée sur les réseaux sociaux

On a lu pour vous le portrait publié par Challenges de la présidente croate Kolinda Grabar-Kitarović, devenue en quelques heures la star des réseaux sociaux et on vous le conseille. 
© Céline Guillet et Benjamin Stora  - Cheek Magazine
© Céline Guillet et Benjamin Stora