société

Le Cheek Point

250 signataires appellent à marcher le 24 novembre pour dire stop aux violences contre les femmes

On a lu pour vous cette tribune du mouvement Nous Toutes, publiée sur France Inter, où 250 signataires invitent à marcher le samedi 24 novembre pour une grande déferlante féministe en France. 
250 signataires appellent à marcher le 24 novembre pour dire stop aux violences contre les femmes

Elles s’appellent Fatima, Marie, Rokhaya, Nadia. Elles ont été harcelées dans la rue ou sur les réseaux sociaux. Elles s’appellent Laura, Marine, Leïla. Elles ont été harcelées sexuellement au travail. Elles s’appellent Mié, Caroline, Lauriane. Elles ont été violées par un proche, certaines lorsqu’elles étaient enfants. Elles s’appelaient Amélia, Raouiyah, Magali, Jasmine, Razia. Elles ont été tuées par leurs conjoints ou leurs ex-compagnons.” […] Nous signons ce texte car nous avons été victimes ou parce que nos sœurs, nos mères, nos amoureuses, nos collègues ou nos amies l’ont été. Nous signons ce texte parce que nous sommes solidaires. Nous signons ce texte car nous voulons agir. […] Samedi 24 novembre, à la veille de la journée internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes, nous appelons à marcher, pour dire stop aux violences sexistes et sexuelles.” 

Dans cette tribune publiée lundi 19 novembre sur le site de France Inter et Médiapart, intitulée Nous ne voulons plus des violences sexistes et sexuelles, 250 signataires appellent à marcher le samedi 24 novembre dans toute la France, pour une grande déferlante féministe. Les musiciennes Angèle, Brigitte ou Inna Modja, la féministe Marie Laguerre, les journalistes Titiou Lecoq, Lauren Bastide, Rokhaya Diallo ou encore l’humoriste et chroniqueur de France Inter Guillaume Meurice seront présent·e·s. Le rendez-vous est fixé à 14h, Place de la Madeleine, à Paris et partout en France. Toutes les informations concernant la marche sont à retrouver sur le site de Nous Toutes, mouvement à l’origine de cette manifestation. 

A lire le plus vite possible sur le site de France Inter


1. La cheffe Stéphanie Le Quellec a ouvert son premier restaurant à Paris

Depuis 2013, la gagnante de l’émission Top Chef 2011 officiait dans les cuisines du Prince de Galles, palace parisien à qui elle apporta deux étoiles en février dernier. Pourtant, peu après l’obtention des précieux macarons, l’établissement ferme le restaurant de Stéphanie Le Quellec, qui rebondit aujourd’hui avec l’ouverture de sa première adresse en solo, La Scène, dans le très chic VIIIème arrondissement parisien. Elle répond à notre interview “Top Cheffe”.
La cheffe Stéphanie Le Quellec a ouvert son premier restaurant à Paris - Cheek Magazine

3. Vasectomie: et si on partageait la charge contraceptive?

En France, la vasectomie ne rencontre pas un franc succès. Entre automatisme de la pilule contraceptive, confusion entre infertilité et perte d’attributs virils ou crainte de son côté définitif, les obstacles à sa démocratisation sont nombreux. Ne serait-il pas temps de briser les clichés tenaces et de voir en la vasectomie une méthode attractive aux multiples avantages pour les femmes?  
Vasectomie: et si on partageait la charge contraceptive? - Cheek Magazine

7. Les sirènes sont-elles les nouvelles sorcières?

Queer et transgressive, la figure flamboyante de la sirène irrigue la pop culture, de Lady Gaga à Laetitia Casta, en passant par Kim Kardashian.
Les sirènes sont-elles les nouvelles sorcières? - Cheek Magazine