société

Le cheek point

Comment la tuerie des femmes de Polytechnique continue d'être célébrée par certains masculinistes

On a lu cet article de Slate pour vous sur la tuerie de Polytechnique en 1989 et on vous le recommande.  
Photo tirée du film “Polytechnique” de Denis Villeneuve © Remstar Productions Inc.
Photo tirée du film “Polytechnique” de Denis Villeneuve © Remstar Productions Inc.

Photo tirée du film “Polytechnique” de Denis Villeneuve © Remstar Productions Inc.


“Geneviève Bergeron (21 ans), étudiante en génie civil. Hélène Colgan (23 ans), étudiante en génie mécanique. Nathalie Croteau (23 ans), étudiante en génie mécanique. Barbara Daigneault (22 ans), étudiante en génie mécanique. Anne-Marie Edward (21 ans), étudiante en génie chimique. Maud Haviernick (29 ans), étudiante en génie des matériaux. Barbara Klucznik-Widajewicz (31 ans), étudiante infirmière. Maryse Laganière (25 ans), employée au département des finances. Maryse Leclair (23 ans), étudiante en génie des matériaux. Anne-Marie Lemay (22 ans), étudiante en génie mécanique. Sonia Pelletier (28 ans), étudiante en génie mécanique. Michèle Richard (21 ans), étudiante en génie des matériaux. Annie St-Arneault (23 ans), étudiante en génie mécanique. Annie Turcotte (20 ans), étudiante en génie des matériaux. Toutes sont mortes le 6 décembre 1989, simplement parce qu’elles étaient des femmes.

Ce jour-là, il y a vingt-huit ans, un dénommé Marc Lépine s’introduisait dans l’École polytechnique de Montréal. Armé d’une carabine Ruger 10/22 destinée au petit gibier, il y assassinait 14 femmes et en blessait 10 autres, avant de se suicider. Au sein de cette école mixte, ce Québécois âgé de 25 ans avait sciemment choisi d’épargner les hommes et de ne tirer que sur celles auxquelles il s’était mis à vouer une haine profonde.”

Dans un article intitulé Polytechnique, le massacre qui fascine encore ceux qui ont la haine des femmes, les journalistes Lucile Bellan et Thomas Messias rapportent pour Slate la façon dont le tueur Marc Lépine continue, près de 30 ans après les faits, d’être érigé en exemple par certains masculinistes radicaux sur Internet. Un article terrifiant qui passe en revue plusieurs autres féminicides et rappelle qu’en 2017, le simple fait d’être une femme suffit encore à déchaîner la haine de certains individus.  

A lire le plus vite possible sur Slate


1. Battantes sur les plateaux télé ou les rings de boxe: on a fait discuter Rokhaya Diallo et Sarah Ourahmoune

L’ex-championne de boxe et cheffe d’entreprise Sarah Ourahmoune et la journaliste, réalisatrice et conférencière Rokhaya Diallo racontent leurs parcours dans deux livres passionnants actuellement en librairies. L’occasion de discuter avec ces femmes inspirantes de déterminisme social, maîtrise des émotions et stratégies pour lutter contre les discriminations.
Photo tirée du film “Polytechnique” de Denis Villeneuve © Remstar Productions Inc. - Cheek Magazine
Photo tirée du film “Polytechnique” de Denis Villeneuve © Remstar Productions Inc.

2. J’ai passé la soirée avec Michelle Obama

Dans le cadre de sa tournée de promotion pour son livre Becoming, l’ancienne première dame américaine était hier de passage à Paris. L’occasion de découvrir en live celle qui, depuis 2008, est devenue une véritable icône d’empowerment.
Photo tirée du film “Polytechnique” de Denis Villeneuve © Remstar Productions Inc. - Cheek Magazine
Photo tirée du film “Polytechnique” de Denis Villeneuve © Remstar Productions Inc.

3. Avec “Première Campagne”, Audrey Gordon donne un visage jeune et féminin au journalisme politique

Dans son documentaire Première Campagne, en salles le 17 avril, la réalisatrice Audrey Gordon propose de suivre une jeune reporter chargée de couvrir la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron de 2017. Une immersion intelligente qui analyse et humanise la profession de journaliste.  
Photo tirée du film “Polytechnique” de Denis Villeneuve © Remstar Productions Inc. - Cheek Magazine
Photo tirée du film “Polytechnique” de Denis Villeneuve © Remstar Productions Inc.

4. “Bordel de mères”, le compte Instagram qui déconstruit la charge mentale maternelle

La journaliste et autrice Fiona Schmidt a lancé un compte Instagram, Bordel de mères, pour en finir avec la charge mentale maternelle qui touche toutes les femmes, avec ou sans enfant(s). 
Photo tirée du film “Polytechnique” de Denis Villeneuve © Remstar Productions Inc. - Cheek Magazine
Photo tirée du film “Polytechnique” de Denis Villeneuve © Remstar Productions Inc.

5. La voix des femmes, énième refuge des stéréotypes de genre

Des sirènes maléfiques aux femmes politiques dont la voix est critiquée à l’envi, les voix féminines sont constamment soumises au sexisme ordinaire. De l’Antiquité à nos jours, pourquoi nos voix sont elles sources d’autant de crispations que de fantasmes.
Photo tirée du film “Polytechnique” de Denis Villeneuve © Remstar Productions Inc. - Cheek Magazine
Photo tirée du film “Polytechnique” de Denis Villeneuve © Remstar Productions Inc.

6. Pourquoi la France ne tolère-t-elle pas une Miss France noire?

Lors de chaque concours de Miss, les candidates et gagnantes noires sont systématiquement harcelées par des trolls les jugeant “indignes” de représenter le pays.
Photo tirée du film “Polytechnique” de Denis Villeneuve © Remstar Productions Inc. - Cheek Magazine
Photo tirée du film “Polytechnique” de Denis Villeneuve © Remstar Productions Inc.

7. “Lait Paternel”: l’allaitement paternel est-il vraiment une utopie?

Une pilule qui permettrait aux hommes d’allaiter? On y a (pas trop) cru, mais voilà: “Lait Paternel” est un poisson d’avril. Qui soulève tout de même une flopée de questions. 
Photo tirée du film “Polytechnique” de Denis Villeneuve © Remstar Productions Inc. - Cheek Magazine
Photo tirée du film “Polytechnique” de Denis Villeneuve © Remstar Productions Inc.