société

Le Cheek Point

La drague féministe, ça ressemble à quoi?

On a lu pour vous cet article de Usbek & Rica sur la drague féministe et on vous le conseille fortement. 
“Sex Education”, DR
“Sex Education”, DR

“Sex Education”, DR


Le 9 janvier 2018, peu après l’onde de choc provoquée par l’affaire Weinstein, un collectif de 100 femmes françaises publiait dans le quotidien Le Monde une tribune afin de défendre ‘la liberté d’importuner’. Une tribune surtout à charge contre un féminisme dit ‘puritaniste’, qui réduirait les femmes à des victimes plutôt que de les considérer comme égales aux hommes: une forme de féminisme qui serait, selon les signataires, influencée par certains courants sociologiques américains. […]

La tribune pour ‘la liberté d’importuner’ regroupe une ancienne génération de féministes, qui s’oppose aujourd’hui aux mouvements féministes issus de #MeToo. Après l’égalité salariale et le droit à l’ouverture d’un compte en banque, le féminisme s’intéresse aujourd’hui au domaine de l’intime, notamment aux rapports de domination propres à la séduction. Le collectif Les Journalopes organisait une conférence sur le sujet, le samedi 27 avril à Pantin, en banlieue parisienne. Voici cinq pistes pour réfléchir à l’émergence d’une drague féministe, inspirées par ces nouveaux courants féministes et par nos entretiens avec la journaliste Fiona Schmidt et l’anthropologue Mélanie Gourarier.

Dans cet article publié sur le site du magazine Usbek & Rica, la journaliste Lucile Meunier explore cinq pistes pour aller vers une drague féministe, soit un mode de séduction moins normé, dans lequel les rôles de l’homme et de la femme ne seraient plus prédéfinis selon les stéréotypes de genre habituels. 

À lire le plus rapidement possible sur le site de Usbek & Rica


1. Comment le mythe de la femme empoisonneuse perdure au fil des siècles

Réelles ou fictives, les femmes sont depuis la nuit des temps accusées d’être des créatures venimeuses. Entre fantasme et réalité, le mythe de l’empoisonneuse a la peau dure.
“Sex Education”, DR  - Cheek Magazine
“Sex Education”, DR

2. “Le Putain de Podcast” donne la parole aux prostituées

Avec son Putain de Podcast, l’ex-travailleuse du sexe Loubna replace la voix des prostituées au centre des débats féministes. Une écoute d’utilité publique.
“Sex Education”, DR  - Cheek Magazine
“Sex Education”, DR

4. Faut-il célébrer la “garce”?

Des films pour adolescent·e·s aux séries noires, la garce hante l’imaginaire populaire. Aussi haïssable que jubilatoire, elle exige d’être réhabilitée.
“Sex Education”, DR  - Cheek Magazine
“Sex Education”, DR

5. Clitoris, pilule, avortement: quand nos aînées racontent leur vie de femme

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait le dernier épisode du documentaire Meufs, dans lequel des femmes nées dans les années 40 ou 50 se confient sur le fait d’être une femme hier et aujourd’hui. 
“Sex Education”, DR  - Cheek Magazine
“Sex Education”, DR

7. Wakako Fukuda, la militante féministe japonaise qu'on essaie de faire taire

À 25 ans, Wakako Fukuda est une activiste chevronnée. Figure du mouvement étudiant démocratique Sealds qui a mobilisé des milliers de jeunes Japonais·es dans tout l’archipel, elle se bat aujourd’hui pour le droit des femmes et affronte chaque jour des menaces. 
“Sex Education”, DR  - Cheek Magazine
“Sex Education”, DR