société

La vidéo du jour

Victime de revenge porn, elle pose nue pour se réapproprier son corps

Si vous ne deviez voir qu’une vidéo aujourd’hui, ce serait celle-ci.


Poser nue pour se réapproprier son corps, c’est ce qu’a décidé de faire Emma Holten. Cette journaliste danoise a été victime, il y a quatre ans, de revenge porn. Un hacker s’est infiltré sur son ordinateur et a volé des photos d’elle, nue, pour les balancer sur Internet.

Dans cette vidéo, elle explique sa démarche et raconte comment une seule personne a détruit sa vie. Chaque jour, après la fuite des photos, elle se retrouvait bombardée d’e-mails tels que “Tes parents savent que tu es une salope?”, “Envoie plus de photos nues de toi ou j’envoie celle que j’ai à ton boss”. Quatre ans après, elle continue d’ailleurs d’en recevoir. Elle précise que toutes ces menaces sont proférées par des hommes, et que les victimes de piratage de photos dénudées sont à 90% des femmes.

“Tout comme le viol et le sexe n’ont rien à voir, les photos prises avec ou sans consentement sont deux choses totalement différentes”, conclut-elle, pour pointer la différence entre un consentement artistique et une atteinte à la vie privée. 


4. Christelle Delarue, la “Lionne” qui combat le sexisme dans la pub

Après une campagne d’affichage sauvage retentissante et alors que Les Lions de Cannes, grand raout publicitaire organisé sur la Croisette, ont lieu cette semaine, on s’est entretenues avec Christelle Delarue, fondatrice de l’agence de pub féministe Mad&Women et de l’association de lutte contre le sexisme Les Lionnes.
Christelle Delarue, la “Lionne” qui combat le sexisme dans la pub - Cheek Magazine

7. “Tombeur” versus “salope”: pourquoi il est urgent de mettre un terme au tabou de l'infidélité féminine

Si la diabolisation des femmes infidèles au sein des couples hétérosexuels remonte à plusieurs millénaires, elle a toujours cours en 2019. Entre le cliché de la “salope” qui ne se respecte pas et celui de la femme qui ne trompe que si elle se sent délaissée, pourquoi l’infidélité masculine a-t-elle toujours été bien mieux tolérée socialement? Décryptage.
“Tombeur” versus “salope”: pourquoi il est urgent de mettre un terme au tabou de l'infidélité féminine - Cheek Magazine