société

Le Cheek Point

Le mannequin Victoire Maçon Dauxerre raconte son combat contre l'anorexie

On a lu ça pour vous et on vous le conseille. 
Victoire Maçon Dauxerre / Facebook
Victoire Maçon Dauxerre / Facebook

Victoire Maçon Dauxerre / Facebook


À l’apogée de son trouble alimentaire, la jeune femme âgée aujourd’hui de 23 ans, pesait 47 kg pour 1,78 m. Elle en pèse désormais 64 mais ne se dit pas pour autant totalement tirée d’affaire. Ce journal d’un top model est une sorte de ‘J’accuse’ version strass et paillettes où le monde de la mode, et celui de la haute couture en particulier, est désigné comme le grand responsable de ces cortèges ‘de corps malades’ mitraillés par les photographes lors des Fashion Weeks.

‘La mode doit faire rêver, je suis d’accord avec ça, mais sans détruire la santé de nombreuses jeunes filles, et pas seulement celle des mannequins. Je trouve criminel de montrer une image aussi irrespectueuse de la femme. Karl Lagerfeld dit: un tailleur Chanel ne va pas à une femme qui a de la poitrine, mais une femme a par définition de la poitrine. Qu’il fasse donc des tailleurs qui vont aux femmes! Des paroles comme celles-ci tuent des jeunes filles et complexent toute une population’, s’anime la jeune femme, dont le visage rappelle Romy Schneider, période Sissi.

Alors qu’elle vient de publier un livre intitulé Jamais assez maigre pour dénoncer la maigreur exigée par les défilés, le mannequin Victoire Maçon Dauxerre, 23 ans, raconte au Parisien comment son métier l’a mené insidieusement à l’anorexie et à une tentative de suicide. 

À lire le plus vite possible sur le site du Parisien


2. Pourquoi le combat antiraciste est de plus en plus porté par des femmes

En tête des cortèges ou invitées dans les médias, les femmes antiracistes portent une parole engagée enfin entendue et brisent l’invisibilisation dont elles étaient victimes jusqu’alors.
Victoire Maçon Dauxerre / Facebook - Cheek Magazine
Victoire Maçon Dauxerre / Facebook

4. La cheffe Laëtitia Visse boulonne la cuisine carnassière à Marseille

Normande d’origine, cette cheffe au caractère bien trempé a posé ses valises dans le sud de la France il y a deux ans et demi. Elle s’apprête à ouvrir un restaurant autour de la viande et des abats à Marseille. 
Victoire Maçon Dauxerre / Facebook - Cheek Magazine
Victoire Maçon Dauxerre / Facebook

6. J’ai testé pour vous: donner mes cheveux à une asso de lutte contre le cancer

Plusieurs associations récupèrent de longues mèches de cheveux pour les vendre au profit de femmes atteintes d’un cancer. Objectif: les aider à financer leur perruque et à retrouver leur féminité. Notre journaliste Arièle Bonte a testé l’expérience. 
Victoire Maçon Dauxerre / Facebook - Cheek Magazine
Victoire Maçon Dauxerre / Facebook