société

La vidéo du jour

#MeToo: L'humoriste féministe Laurent Sciamma a les boules et vous explique pourquoi

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait celle de Télérama, dans laquelle l’humoriste féministe Laurent Sciamma explique pourquoi il a les boules face aux réactions à l’égard du mouvement Me Too. 
Capture d'écran de la vidéo de Télérama
Capture d'écran de la vidéo de Télérama

Capture d'écran de la vidéo de Télérama


L’humoriste féministe Laurent Sciamma -frère de la réalisatrice Céline Sciamma– a les boules. Le jeune homme de 33 ans, actuellement à l’affiche de son one man show Bonhomme, explique dans une vidéo réalisée par Télérama que les réactions de certains hommes à l’égard du mouvement #MeToo l’ont rendu “ouf”. “On vivait un moment bouleversant avec une gigantesque vague de témoignages sur la violence que subissent les femmes au quotidien et les mecs ramenaient tout à leurs gueules”, explique-t-il.

Dans cette courte vidéo de 3 minutes, le comédien énumère les différentes phrases que les femmes ont pu entendre lorsqu’elles ont pris la parole. Il expose aussi “la triste vérité, la grave vérité même, que depuis toujours, on pense que votre corps nous appartient, les meufs! C’est ça notre culture”. Avant de prendre pour exemple la passation du nom de famille lors du mariage: “Depuis toujours, quand vous nous épousez, vous prenez notre nom. D’un coup, vous nous appartenez, on veut que la communauté soit au courant”. Laurent Sciamma continuera de se produire sur la scène de la Comédie des 3 bornes jusqu’au 25 mai. A vos places! 

 

Wendy Le Neillon


1. Djamila Ribeiro, icône de l’afro-féminisme brésilien

Jaïr Bolsonaro au pouvoir, les droits des femmes sont plus que jamais menacés au Brésil. On a rencontré Djamila Ribeiro, philosophe et journaliste afro-féministe reconnue, qui se bat pour l’amélioration des conditions de vie des femmes noires.
Capture d'écran de la vidéo de Télérama  - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo de Télérama

3. Il faut (vraiment) en finir avec cette idée de la “femme forte”

Femme forte. Battante. Wonder Woman. Warrior. Super-héroïne du quotidien. Et si, loin d’assurer l’émancipation, ces termes suscitaient de nouveaux complexes?
Capture d'écran de la vidéo de Télérama  - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo de Télérama

5. Je ne parle plus à ma mère et je vais bien

Faut-il couper les ponts avec une mère toxique? Celles qui ont franchi le pas ne s’en portent pas forcément plus mal. 
Capture d'écran de la vidéo de Télérama  - Cheek Magazine
Capture d'écran de la vidéo de Télérama