société

La vidéo du jour

Cette vidéo revient sur la définition du harcèlement sexuel et c’est très drôle

Si vous ne deviez voir qu’une seule vidéo aujourd’hui, ce serait ce sketch de l’émission The Mash Report, qui explique aux hommes comment s’adresser aux femmes sans les harceler.
DR
DR

DR


Rachel, à la suite du scandale Weinstein et de la campagne #MeToo, il me semble que vous vouliez revenir sur la confusion qui existe autour de ce que constitue le harcèlement sexuel.” Dans une vidéo publiée lundi 22 janvier sur les réseaux sociaux, Nish Kumar, présentateur de l’émission The Mash Report sur BBC Two et Rachel Parris reviennent sur la définition du harcèlement sexuel.

Dans ce sketch hilarant vu plus de 15 millions de fois sur Facebook, la comédienne britannique tente d’aider les hommes qui se sentent menacés par la libération de la parole des femmes. Elle rapporte des propos tenus dans certains journaux, comme ceux du journaliste Martin Daubney dans le Telegraph: “Bien joué le féminisme, maintenant les hommes ont peur d’aider les femmes au travail”, ou cette phrase dans le Daily Mail: “Les hommes doivent reconnaître qu’un bras soudainement passé autour d’une épaule ou une tape sur les fesses n’est pas aussi anodin que ce qu’ils pensaient.” “RIP le bon vieux temps”, s’amuse la jeune femme avec un air faussement dépité.

Puis viennent les questions “pièges”: “Est-ce qu’il est ok de donner des fleurs à une femme? Oui, tant que tu ne glisses pas ton pénis dans le bouquet”, ou encore “Est-il permis de saluer une femme avec entrain? Bien sûr que ça l’est, mais pas si tu es caché sous son lit”. Elle conclut finalement devant un public hilare: “J’ai bien peur que la vie ne devienne plus difficile maintenant que nous ne sommes plus autorisés à harceler sexuellement. Mais si vous suivez avec précision mon guide pratique, vous arriverez à comprendre la différence subtile entre une personne convenable et un vrai branleur. Bon courage à vous.

 

Margot Cherrid


3. #MeToo: L’Égypte condamne les harceleurs… mais aussi les harcelées

Le ras-le-bol contre harcèlement sexuel enflamme chaque jour un peu plus les réseaux sociaux égyptiens. Les tribunaux commencent à donner raison aux femmes victimes, mais emprisonnent aussi celles dont la colère vise les autorités.
DR  - Cheek Magazine
DR