société

La vidéo du jour

Comment le viol est devenu un crime en France

Hier soir, France 3 a consacré sa soirée à l’affaire qui permit en 1980 de faire qualifier le viol de crime. À voir absolument. 
DR
DR

DR


Hier soir, France 3 consacrait sa soirée à la question du viol via un téléfilm retraçant un fait divers peu connu de la jeune génération: le viol, en 1974, de deux touristes belges lesbiennes par un groupe de jeunes hommes français dans le sud. Leur parcours du combattant judiciaire pour faire qualifier leur agression en crime et non en simple délit, puis leur rencontre avec l’avocate féministe Gisèle Halimi (interprétée par Clotilde Courau) qui portera leur affaire devant la Cour d’Assises et les médias, et enfin la condamnation des agresseurs, qui assurèrent pendant tout le procès que les victimes étaient consentantes, tout est retracé dans cette fiction saisissante, intitulée sobrement Le Viol.

Encore terriblement actuelle, la question de l’invisibilité du viol, et du manque d’écoute des femmes qui en sont victimes, est abordée frontalement dans ce téléfilm, qui nous rappelle qu’il y a quarante ans encore, les violeurs étaient jugés au tribunal correctionnel, entre les voleurs de bicyclette et les auteurs d’un feu de poubelle.

À voir absolument ici en replay. 

Myriam Levain


4. Christelle Delarue, la “Lionne” qui combat le sexisme dans la pub

Après une campagne d’affichage sauvage retentissante et alors que Les Lions de Cannes, grand raout publicitaire organisé sur la Croisette, ont lieu cette semaine, on s’est entretenues avec Christelle Delarue, fondatrice de l’agence de pub féministe Mad&Women et de l’association de lutte contre le sexisme Les Lionnes.
DR  - Cheek Magazine
DR

7. “Tombeur” versus “salope”: pourquoi il est urgent de mettre un terme au tabou de l'infidélité féminine

Si la diabolisation des femmes infidèles au sein des couples hétérosexuels remonte à plusieurs millénaires, elle a toujours cours en 2019. Entre le cliché de la “salope” qui ne se respecte pas et celui de la femme qui ne trompe que si elle se sent délaissée, pourquoi l’infidélité masculine a-t-elle toujours été bien mieux tolérée socialement? Décryptage.
DR  - Cheek Magazine
DR