société

Le Cheek Point

Les victimes de viol n'osent toujours pas porter plainte en 2017

On a lu pour vous cet article sur le tabou qui règne toujours autour du viol, et on vous le recommande.
© Amnesty International
© Amnesty International

© Amnesty International


‘Le viol est l’une des infractions les plus graves, et en même temps l’une des moins rapportées à la police ou à la gendarmerie’, relève Christophe Soullez, directeur de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP). Seule une victime interrogée sur cinq s’est rendue à la police ou à la gendarmerie, 13 % ont porté plainte, 4 % ont déposé une main courante, et 2 % sont reparties sans effectuer aucune des deux démarches, soit 1 personne qui s’est déplacée sur 10.

Hésitation, découragement, refus de prendre la plainte de la part des forces de l’ordre? L’enquête ne donne pas de réponse pour l’instant à cette question sensible (une deuxième phase d’exploitation des réponses détaillées est prévue). Il reste que 4 victimes sur 5 n’ont pas tenté la démarche.

L’Observatoire national de la délinquance publie aujourd’hui une enquête reflétant le tabou qui règne autour du viol, pourtant une agression fréquente en France, et Le Monde analyse ces résultats dérangeants.

À lire le plus vite possible sur le site du Monde.


1. Minou Sabahi met les saveurs de ses voyages dans nos assiettes

A 32 ans, la cheffe franco-iranienne Minou Sabahi s’est installée au début de l’été en résidence chez Fulgurances à l’Entrepôt, lieu de vie culturel du 14ème arrondissement de Paris.
© Amnesty International  - Cheek Magazine
© Amnesty International

3. Sur Instagram, la nouvelle génération de militant·e·s mène le combat antiraciste

Depuis quelques mois, un vent de militantisme souffle sur le réseau social adulé des 15-25 ans, où la lutte contre le racisme avance à coups de hashtags, de témoignages et d’analyses politiques de l’histoire ou de l’actualité.
© Amnesty International  - Cheek Magazine
© Amnesty International

4. Célibataire et quadra, elle raconte son chemin vers la maternité dans un livre

Dans le livre témoignage Allers-retours pour un bébé en librairies le 17 septembre, Audrey Page relate pourquoi et comment elle a choisi de dissocier désir d’enfant et couple. Mère à 41 ans d’une petite fille née par PMA, elle revient sur les épreuves de son parcours et interroge la conception classique de la famille et des relations amoureuses.
© Amnesty International  - Cheek Magazine
© Amnesty International

5. Avec “Les Joueuses”, Julie Gayet célèbre les footballeuses de l’Olympique Lyonnais

En salles le 9 septembre, le documentaire Les Joueuses propose un regard inédit sur les footballeuses de l’Olympique Lyonnais. On a discuté sexisme dans le monde du ballon rond, égalité salariale et visibilité des sportives avec la productrice du film, Julie Gayet.
© Amnesty International  - Cheek Magazine
© Amnesty International

6. La cheffe Alessandra Montagne va ouvrir Nosso, un resto locavore et anti-gaspi

La cheffe d’origine brésilienne Alessandra Montagne inaugure en octobre un nouveau restaurant parisien, Nosso -qui signifie “nous” en portugais- baigné de lumière, dans son arrondissement parisien de cœur, le 13ème. Une aventure collective, qu’elle raconte dans notre interview “Top Cheffe”.
© Amnesty International  - Cheek Magazine
© Amnesty International

7. Covid-19: comment la pandémie redessine nos vies amoureuses

Rapprochement, rupture, et nouveaux modes de drague: petit état des lieux amoureux post-confinement, à l’heure où se rouler des pelles en public devient un acte quasi politique.
© Amnesty International  - Cheek Magazine
© Amnesty International