société

#WhyIDidntReport: sur Twitter, les victimes d'agressions sexuelles racontent pourquoi elles n'ont pas porté plainte

Un hashtag qui fait suite aux propos de Donald Trump dans l’affaire Brett Kavanaugh, ce juge conservateur accusé d’abus sexuels par trois femmes. 
Capture d'écran du compte Twitter de Padma Lakshmi
Capture d'écran du compte Twitter de Padma Lakshmi

Capture d'écran du compte Twitter de Padma Lakshmi


“Aux personnes qui demandent ‘pourquoi il/elle n’a pas porté plainte?’ Lorsque quelque chose d’aussi terrible arrive, on met beaucoup de temps à le réaliser. Dans notre culture de culpabilisation des victimes, il faut un courage incroyable pour se présenter à la police. La victime est traitée comme si elle était responsable des faits.” Ce tweet, rédigé par l’animatrice du Top Chef américain Padma Lakshmi, vient s’additionner aux centaines d’autres témoignages qui s’accumulent sous le hashtag #WhyIDidntReport, et à l’aide duquel les victimes de viol et d’agressions sexuelles expliquent pourquoi elles n’ont pas porté plainte au moment des faits. 

 

 

Pour Padma Lakshmi, il aura en effet fallu 32 ans pour prendre la parole. L’experte culinaire a publié un texte dans le New York Times mardi 25 septembre, dans lequel elle raconte le viol qu’elle a subi quand elle avait 16 ans. Cette prise de parole, ainsi que le hashtag qui inonde actuellement Twitter, ont été motivés par le scandale Brett Kavanaugh. Ce juge conservateur, candidat de Donald Trump à la Cour Suprême, est en effet visé par trois affaires d’abus sexuels remontant aux années 80. En réaction aux accusations qui le touchent, Donal Trump a tweeté le message suivant: “Je n’ai aucun doute quant au fait que, si l’attaque sur le Dr Ford [NDLR: Christine Blasey Ford, l’une des accusatrices, une universitaire de 51 ans] était aussi grave qu’elle le dit, une plainte aurait été immédiatement déposée auprès des autorités locales par cette dernière ou par ses parents aimants. Je lui demande de présenter ce dossier afin que nous puissions en savoir plus sur la date, l’heure et l’endroit!”

 

 

 

Le hashtag #WhyIDidntReport rappelle, près d’un an après #MeToo, l’immense chemin qu’il reste à parcourir pour que la parole des victimes d’abus sexuels soit recueillie dans de bonnes conditions. 


1. Battantes sur les plateaux télé ou les rings de boxe: on a fait discuter Rokhaya Diallo et Sarah Ourahmoune

L’ex-championne de boxe et cheffe d’entreprise Sarah Ourahmoune et la journaliste, réalisatrice et conférencière Rokhaya Diallo racontent leurs parcours dans deux livres passionnants actuellement en librairies. L’occasion de discuter avec ces femmes inspirantes de déterminisme social, maîtrise des émotions et stratégies pour lutter contre les discriminations.
Capture d'écran du compte Twitter de Padma Lakshmi  - Cheek Magazine
Capture d'écran du compte Twitter de Padma Lakshmi

2. J’ai passé la soirée avec Michelle Obama

Dans le cadre de sa tournée de promotion pour son livre Becoming, l’ancienne première dame américaine était hier de passage à Paris. L’occasion de découvrir en live celle qui, depuis 2008, est devenue une véritable icône d’empowerment.
Capture d'écran du compte Twitter de Padma Lakshmi  - Cheek Magazine
Capture d'écran du compte Twitter de Padma Lakshmi

3. Avec “Première Campagne”, Audrey Gordon donne un visage jeune et féminin au journalisme politique

Dans son documentaire Première Campagne, en salles le 17 avril, la réalisatrice Audrey Gordon propose de suivre une jeune reporter chargée de couvrir la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron de 2017. Une immersion intelligente qui analyse et humanise la profession de journaliste.  
Capture d'écran du compte Twitter de Padma Lakshmi  - Cheek Magazine
Capture d'écran du compte Twitter de Padma Lakshmi

5. La voix des femmes, énième refuge des stéréotypes de genre

Des sirènes maléfiques aux femmes politiques dont la voix est critiquée à l’envi, les voix féminines sont constamment soumises au sexisme ordinaire. De l’Antiquité à nos jours, pourquoi nos voix sont elles sources d’autant de crispations que de fantasmes.
Capture d'écran du compte Twitter de Padma Lakshmi  - Cheek Magazine
Capture d'écran du compte Twitter de Padma Lakshmi

6. Pourquoi la France ne tolère-t-elle pas une Miss France noire?

Lors de chaque concours de Miss, les candidates et gagnantes noires sont systématiquement harcelées par des trolls les jugeant “indignes” de représenter le pays.
Capture d'écran du compte Twitter de Padma Lakshmi  - Cheek Magazine
Capture d'écran du compte Twitter de Padma Lakshmi

7. “Lait Paternel”: l’allaitement paternel est-il vraiment une utopie?

Une pilule qui permettrait aux hommes d’allaiter? On y a (pas trop) cru, mais voilà: “Lait Paternel” est un poisson d’avril. Qui soulève tout de même une flopée de questions. 
Capture d'écran du compte Twitter de Padma Lakshmi  - Cheek Magazine
Capture d'écran du compte Twitter de Padma Lakshmi