société

Le podcast du jour

Dans ce podcast, des femmes racontent comment elles ont fait fuir leurs harceleurs

Si vous ne deviez écouter qu’un podcast aujourd’hui, ce serait le premier épisode de Yesss, dans lequel des femmes racontent comment elles ont réagi face à leurs harceleurs.
DR
DR

DR


Yesss, c’est un podcast de warriors et pas n’importe lesquels. La warrior suprême, c’est ta cousine, ta voisine, ta mère,  ta pote. Et en fait, la warrior, c’est aussi toi. Et si tu ne le savais pas, ou si tu en doutes, laisse nous te montrer à quel point c’est le cas.” Voici l’introduction de Yesss, un nouveau podcast lancé par Elsa Miské, Margaïd Quioc, et Anaïs Bourdet, la fondatrice de l’excellent Tumblr Paye Ta Shnek

Dans le premier épisode, mis en ligne dimanche 14 octobre, les trois amies recueillent les témoignages de femmes qui ont réagi face au harcèlement dont elles ont été victimes dans l’espace public. Des “répliques cinglantes” aux “réactions totalement inattendues”, en passant par la tatane mise à un harceleur: le programme propose un bon panorama de ripostes pour celles qui manqueraient d’inspiration. On a un quand même eu un petit faible le récit de cette anonyme qui a “fait le chat” pour parvenir à faire fuir le groupe d’hommes qui la suivaient et l’insultaient.

Si on ressort de l’écoute de Yesss reboosté·e·s par la force qui se dégage de ces femmes badass, les trois podcasteuses invitent également à la réflexion. Elles interrogent sur les sentiments qui peuvent suivre ces échanges, comme la fierté ou la culpabilité, et rappellent que “des fois, on y arrive pas, et ça n’est pas grave”, pour éviter de tomber dans l’injonction inverse qui consisterait à réagir à tout prix. 

On a hâte de découvrir les prochains épisodes de ce podcast 100% sororité, qui auront comme thèmes “Comment j’ai réussi à prendre du plaisir au lit”, “Comment j’ai pris le contrôle de la cour de récré”, et “Comment j’ai réussi à me faire respecter au travail”. Ça promet!

 

Margot Cherrid


1. Elles utilisent leur sang menstruel comme engrais naturel

On a lu pour vous cet article de Vice dans lequel la journaliste Justine Reix donne la parole à ces femmes qui utilisent leur sang menstruel comme engrais pour leur potager. 
DR - Cheek Magazine
DR

2. Grâce à Claude Terosier, apprendre à coder devient un jeu d'enfant

Elles sont médecins, ingénieures, réalisatrices ou militantes. Pour la première fois cette année, la Région Île-de-France a voulu célébrer ces Franciliennes qui s’engagent et font bouger les lignes. Les trophées ellesdeFrance les ont récompensées pour leur courage, ou pour leurs actions menées dans le domaine de l’innovation, de la création, de la solidarité. Nous avons rencontré ces femmes extraordinaires: cette semaine, on vous présente Claude Terosier, prix de l’innovation et fondatrice de Magic Makers, des ateliers pour apprendre aux enfants à coder. 
DR - Cheek Magazine
DR

3. Meet My Mama, la start-up qui redonne le pouvoir aux femmes au foyer du monde entier

L’empowerment a un goût. C’est ce que démontrent les cuisinières de Meet My Mama, un service traiteur né il y a deux ans et valorisant le talent des femmes réfugiées et issues de l’immigration. Grâce à l’initiative de trois vingtenaires, les mères au foyer deviennent des cheffes. Rencontre.
DR - Cheek Magazine
DR

4. Pourquoi la nouvelle pub Gillette rend-t-elle fous les masculinistes?

Pour l’instant diffusée uniquement aux Etats-Unis et sur Youtube, la nouvelle campagne des rasoirs Gillette a retenu la leçon de #MeToo et invite ses utilisateurs à échanger les codes de la virilité toxique contre ceux d’une masculinité positive. Ô surprise! Le message a du mal à passer.
DR - Cheek Magazine
DR

7. Sara García Gross, militante féministe, se bat pour le droit à l'avortement au Salvador

Sara García Gross, une militante salvadorienne, a reçu le 9 janvier le prix Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes pour ses actions en faveur de la dépénalisation de l’avortement au Salvador et en Amérique Centrale. La militante s’est construite auprès de grandes figures guerrilleras salvadoriennes pour embrasser aujourd’hui un féminisme intersectionnel. Rencontre.
DR - Cheek Magazine
DR