#wtf

Coupe du monde féminine de foot: la palme du sexisme attribuée au JT de Jean-Pierre Pernaut

DR
DR

DR


Avec des gestes si délicats, au bout de doigts si fins, on peut comprendre que certains rêveraient d’être à la place de la balle”: voilà comment débute cette pastille intitulée L’Oeil de Michel sur la Coupe du monde féminine de football dans le JT de Jean-Pierre Pernaut et diffusée le 18 juin.

Le journaliste, à qui l’on doit cette perle, s’appelle Michel Izard et le reste de la chronique est à l’avenant. En effet, il continue ainsi: “Mais l’essentiel est ailleurs, dans ce jeu léger de jambes, pour faire, comme les garçons, du tricot sur la pelouse. Une maille à l’endroit, une maille à l’envers…” Cette chronique, repérée par le journaliste Manuel Vicuña d’Arrêt sur Images et dénoncée sur les réseaux sociaux, est un condensé de sexisme digne des années 50. 

 

J.T.