#wtf

Elle ne parle pas l'arabe, mais le chante divinement bien


Quand l’un des membres du jury d’Arabs got talent -l’équivalent de la Nouvelle star– demande à Jennifer Grout si elle comprend l’arabe, l’Américaine originaire du Massachusetts lui répond: “Chouya chouya”. Bref, l’arabe et elle, ça fait deux. Sauf que, lorsque la jeune femme de 23 ans se met à chanter en arabe, le jury du télé-crochet n’en revient pas. 

Jennifer Grout reprend à merveille les chansons de Oum Kalthoum, une chanteuse égyptienne dont les mélodies ont bercé toutes les oreilles du monde arabe. Autant dire que, lorsqu’elle annonce qu’elle va reprendre une de ses chansons, le jury commence par ne pas la prendre au sérieux.

Mais, quand la musique commence, tout le monde est sous le charme. Jennifer Grout -la première candidate à ne pas parler arabe à aller en finale- explique que c’est son amour du rythme et des mélodies arabes qui lui permettent de chanter si bien. Pour ce qui est de la compréhension des paroles, elle utilise les services de traduction de Google. Et quand on finit par avoir des doutes sur sa nationalité ou ses origines, elle répond simplement qu’elle est flattée.

L.S.