#wtf

“Votre prénom est une insulte à la France”: les propos d'Eric Zemmour dévoilés par Hapsatou Sy

DR
DR

DR


C’est pour moi inconcevable de faire offense ainsi à mes origines, à mon identité et à ce que je suis.” Mardi 18 septembre, la chroniqueuse Hapsatou Sy a diffusé sur les réseaux sociaux un extrait de l’émission Les Terriens du dimanche du 16 septembre, coupé au montage. Eric Zemmour était l’un des invités de Thierry Ardisson. Dans la séquence accessible aux téléspectateurs, on découvre les regrets du polémiste quant à l’abolition de la loi Bonaparte qui interdisait selon lui -ce que dément Le Monde– de baptiser les enfants nés en France autrement que par les prénoms du calendrier chrétien. Interpellé par Hapsatou Sy, il lui assène que sa mère a “eu tort” de la prénommer de cette manière, et que “Corinne” lui irait bien mieux.

Après avoir annoncé sur Twitter envisager de porter plainte à la suite de la diffusion du programme, la femme de 37 ans a décidé de dévoiler une séquence inédite, sur son compte Instagram, dans laquelle est révélé l’intégralité de l’échange entre les deux protagonistes. “Votre prénom est une insulte à la France. La France n’est pas une terre vierge, c’est une terre avec une histoire, avec un passé. Et les prénoms incarnent l’histoire de la France, a ainsi déclaré Eric Zemmour. Votre prénom n’est pas dans l’histoire de la France.” Ce à quoi Hapsatou Sy a rétorqué: “Je vais vous expliquer pourquoi je suis dans l’histoire de la France. […] Chaque matin, je me lève, je crée des emplois en France, je travaille en France, je suis une enfant de la République qui a été à l’école avec des professeurs qui aimaient la France probablement plus que vous.

 

 

Elle conclut sa pastille vidéo en confessant risquer de perdre son travail. Et il semblerait en effet qu’elle soit très peu soutenue. Thierry Ardisson, présentateur des Terriens du dimanche a qualifié son indignation de “bad buzz qui est complètement nul”, avant de dévoiler les “problèmes d’argent de la chroniqueuse sur CNews. Stéphane Simon, le producteur de l’émission, a quant à lui soutenu dans Touche pas à mon poste que la jeune femme refusait la discussion. Eric Zemmour lui-même a annoncé à tort son renvoi de l’émission dans L’Info du vrai.

Certain·e·s internautes et personnalités ont tout de même volé au secours d’Hapsatou Sy -parfois de manière très maladroite, à l’image de Laurence Ferrari qui voit en elle un “modèle d’intégration” alors que la chroniqueuse est née en France.

 

 

 

 

De son côté, la journaliste et autrice Elise Thiébaut a consacré un texte à cette affaire, titré Je m’appelle Elise et j’emmerde Eric Zemmour. On n’aurait pas trouvé mieux. 

Margot Cherrid