#wtf

La journée de la jupe à Nantes réveille la colère de Christine Boutin

L'affiche de l'action prévue le 16 mai, DR
L'affiche de l'action prévue le 16 mai, DR

L'affiche de l'action prévue le 16 mai, DR


Vendredi 16 mai, le conseil de la vie lycéenne de Nantes a décidé d’organiser une journée de lutte contre le sexisme en invitant filles et garçons à venir au lycée en jupe. L’action, intitulée “Ce que soulève la jupe”, témoigne des questionnements de la jeune génération face au sexisme encore trop présent en France. 

Ce matin, l’information a été relayée maladroitement par le site du Figaro qui a titré “L’académie de Nantes demande aux garçons de se mettre en jupe vendredi pour lutter contre les discriminations”. Le rectorat a démenti cette information: cette initiative citoyenne, soutenue par l’Académie de la vie lycéenne -et non celle de Nantes- n’a jamais été imposée aux élèves.

Sauf qu’entre-temps, les réactions sur Twitter ont fusé. Christine Boutin, la première. Cette dernière n’a pas hésité à relayer sur son compte l’article du Figaro, l’accompagnant d’un commentaire ironique. 

 

 

Elle n’a pas été la seule. Fridige Barjot y est également allée de son tweet, faisant allusion à Conchita Wurst

 

Si les deux ont dégainé très vite après cet article du Figaro, elles n’ont pas tweeté un mot depuis le démenti du rectorat. 

L.D.L.