#wtf

Avec sa cuvette de toilettes “humoristique”, Leroy Merlin banalise le harcèlement sexuel

Un homme qui épie une femme aux toilettes, vous trouvez ça drôle? Nous non, contrairement à Leroy Merlin. 
Avec sa cuvette de toilettes “humoristique”, Leroy Merlin banalise le harcèlement sexuel

Après Auchan et son sac de courses paternaliste, Lidl et sa campagne de pub au sexisme tout droit sorti des années 50, voici venu Leroy Merlin et sa banalisation LOL du harcèlement sexuel

Dans un tweet adressé au géant du bricolage, la militante féministe Geraldine Franck s’interroge sur le potentiel humoristique d’une cuvette de toilette d’un goût plus que douteux et interpelle la marque publiquement.

Leroy Merlin n’a pas tardé à réagir. Caroline de Haas non plus. 

Évidemment, l’avalanche d’insultes sexistes et le déferlement de haine habituel ne se sont pas fait attendre suite à ces réactions. Dans la discussion qui défile sous son tweet, Géraldine Franck relève d’ailleurs avec philosophie qu’il s’agit d’une bien belle illustration de la loi de Lewis : “Les commentaires de n’importe quel article/post sur le féminisme justifient le féminisme” .

Les sacro-saints défenseurs de l’humour avec un grand H!, et les alarmistes type “On ne peut plus rien dire, faire…”  sont bien sûr, eux aussi, de la partie. Étant donné que le message a visiblement du mal à passer et que, comme chez beaucoup de femmes, ce dessin ravive à la rédaction des mauvais souvenirs de l’école primaire, nous le répétons, encore une fois: le harcèlement sexuel n’a jamais rien de drôle pour celles qui le subissent. 

Audrey Renault


2. Une marque vend de la lingerie inspirée de “The Handmaid's Tale”

La marque américaine de lingerie Lunya a baptisé l’un de ses modèles “Offred”, en référence au personnage principal de la série The Handmaid’s Tale. Drôle d’idée quand on sait que la dite Offred est une esclave sexuelle condamnée à la servitude à perpétuité. 
Une marque vend de la lingerie inspirée de “The Handmaid's Tale” - Cheek Magazine