#wtf

Najat Vallaud-Belkacem cible d'attaques racistes et sexistes sur le Web

Najat Vallaud-Belkacem cible d'attaques racistes et sexistes sur le Web

La campagne anti-Najat Vallaud-Belkacem, fraîchement nommée au ministère de l’Éducation nationale, se poursuit sur le Web. Après avoir remis en circulation la fausse carte d’identité insinuant qu’elle avait changé de nom, ses détracteurs s’en sont pris à la page Facebook de son ministère, où figurait une photo de plusieurs élèves de maternelle dont la majorité étaient noirs. Un cliché devenu la cible d’attaques racistes ce week-end, avec des commentaires tels que “Trouvez-vous normal de mettre une photo avec un seul enfant blanc en France?” postés sur le réseau social.

Dans la foulée, c’est un élu UMP qui s’est illustré en postant un tweet sexiste à propos de la ministre. Franck Keller, conseiller municipal à Neuilly-sur-Seine, s’est en effet interrogé sur les raisons de la nomination de Vallaud-Belkacem, à chercher du côté de la promotion canapé selon lui. “Quels atouts Najat Vallaud-Belkacem a utilisés pour convaincre Hollande de la nommer à un grand ministère?” a-t-il élégamment tweeté, joignant une photo de la jeune femme en jupe. Il s’est ensuite rétracté, expliquant au Lab qu’il avait voulu dénoncer le soutien de la ministre à la théorie du genre (Ndlr: la fameuse théorie qui n’existe pas). Face à ces multiples attaques, une pétition a été mise en ligne pour dénoncer le racisme et le sexisme ambiant. Déjà que le ministère de l’Éducation nationale est réputé difficile, il semblerait que Najat Vallaud-Belkacem ait droit à une série d’obstacles supplémentaires pour son nouveau job.