cheek_wtf_habillage_desktop

#wtf

Le #PantyChallenge, ce défi bien con qui rend dingue Internet

Instagram/rachelfogletto
Instagram/rachelfogletto

Instagram/rachelfogletto


Les défis à la con sur Internet ne sont pas une nouveauté. Après le A4 Waist Challenge, le Kylie Jenner Challenge, le Belly Button Challenge ou encore l’“extreme phone pinching”, voici venu le temps du #PantyChallenge qui remporte très haut la main la palme de la connerie.

Repéré en France par Oh My Mag, ce challenge, que l’on pourrait traduire en français par “défi de la culotte”, consiste pour les femmes à poster sur les réseaux sociaux une photo de leur culotte propre -après l’avoir portée évidemment- dans le but de montrer que les sécrétions vaginales n’existent pas. Il y a donc quelques clichés de culottes baissées sur les pieds, exemptes de pertes blanches, qui circulent. Bon, on ne s’attardera évidemment pas sur l’existence bel et bien réelle des sécrétions vaginales, signes de de la bonne santé d’un vagin, etc. 

Sur Rue89, la journaliste Renée Greusard note que ce challenge existe déjà depuis pas mal de temps et qu’“on a beau parcourir dans tous les sens Twitter, Facebook et Instagram, on ne voit pas beaucoup de photos de culottes propres”. On confirme. En revanche, on trouve pas mal de nanas outrées par le #PantyChallenge qui postent des photos de leurs fonds de culottes tachées, recouverts d’objets insolites ou d’un paquet de slips. La preuve en images: 

 

 

 

Ladies if you can’t see all of your underpants when you pull down your pants ur doing something wrong #pantychallenge

Une photo publiée par Rachel Fogletto (@rachelfogletto) le

 

If your panties don’t have flowers blossoming out of them when you pull them down don’t talk to me #pantychallenge

Une photo publiée par Rachel Fogletto (@rachelfogletto) le

 

Fav #menstruation #period #pantychallenge #fuckyourpantychallenge

Une photo publiée par Tārā Imani West (@phoenix_flux) le

 

Et sur Twitter, l’agacement est aussi à son comble: 

Julia Tissier


5. Une mannequin plus size crée un buzz en rembarrant un troll grossophobe

Lesego Legobane, une jeune mannequin sud-africaine plus size, s’est retrouvée sur un meme qui la dévalorisait face à une autre top model plus mince, jugée plus attirante par un troll sur Twitter.
Instagram/rachelfogletto - Cheek Magazine
Instagram/rachelfogletto