#wtf

La ville de Béziers plaisante des féminicides sur une affiche pour le TGV

La ville de Béziers plaisante des féminicides sur une affiche pour le TGV

Non, ce n’est malheureusement pas un fake. Ce matin, Robert Ménard, le maire controversé de Béziers, a annoncé sur Twitter le lancement d’une nouvelle campagne de sa ville pour l’arrivée du TGV en Occitanie. Sur l’affiche partagée sur le réseau social, on découvre une femme ligotée à des rails  qui crie à l’approche d’un train s’apprêtant à lui rouler dessus. Une image illustrée par le commentaire suivant: “Avec le TGV, elle aurait moins souffert!” 

Les internautes ont rapidement réagi à cette minimisation des violences faites aux femmes, à commencer par Sébastien Denaja, porte-parole du Parti socialiste, qui appelle Marlène Schiappa à condamner la stratégie de communication du maire de Béziers.

 

 

Laurence Rossignol, ancienne ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, a quant à elle dénoncé la référence utilisée par les équipes de Robert Ménard, qui se sont visiblement inspirées d’un féminicide bien réel commis en juin, avec le même mode opératoire.

 

Décidément, entre la mauvaise blague de Tex de la semaine dernière et la communication de Robert Ménard aujourd’hui, certains n’ont toujours pas compris que plaisanter des violences faites aux femmes ne faisait plus rire grand monde en 2017.

Margot Cherrid