cheek_wtf_habillage_desktop

#wtf

Seriously, la plateforme qui permet de répondre aux discours de haine sur Internet

Seriously, la plateforme qui permet de répondre aux discours de haine sur Internet

Le harcèlement en ligne, les campagnes de trolling, des fléaux contre lesquels on ne peut rien faire? Renaissance Numérique, “think tank de la société numérique”, veut croire le contraire. C’est la raison pour laquelle, après deux ans de travail en lien avec des chercheurs et des associations de défense des droits civiques, l’organisation a annoncé le lancement de Seriously, une plateforme qui vise à aider le citoyen à répondre calmement aux trolls pour élever le débat.

Comment ça fonctionne? Assez simplement: l’internaute entre la phrase ou le morceau de phrase haineux dans la barre de recherche du site. Il qualifie ensuite la conversation, pour faciliter les recherches de Seriously: le commentaire était-il sexiste? homophobe? antisémite? islamophobe? Au total, 7 onglets différents sont proposés. Le tout redirige ensuite vers une série d’arguments qui peuvent permettre d’élever le débat: textes de loi, citations de personnalités ou chiffres viennent appuyer le discours que le citoyen attaqué voudrait pouvoir faire entendre. Un outil, donc, pour “pacifier les espaces publics de discussion”, explique le président de l’association à Numerama. En laissant à l’internaute la liberté -et la responsabilité- d’utiliser ces arguments pour lutter contre un phénomène répandu sur Internet: la promotion d’idées fausses et nauséabondes contre lesquelles le grand public à trop souvent tendance à se dire qu’il ne peut rien faire. Et Seriously de donner des conseils pour lutter contre les avalanches de commentaires sexistes ou les fake news qui s’attaquent, par exemple, à certains festivals militants – rappelez-vous le cas du festival afroféministe Nyansapo.

Mathilde Saliou