#wtf

Quand une publicité sur Snapchat propose de gifler Rihanna

Instagram / @badgalriri
Instagram / @badgalriri

Instagram / @badgalriri


Vous dépensez de l’argent dans un truc qui fait honte aux victimes de violences domestiques en vous en moquant.” Jeudi 15 mars, Rihanna a poussé un coup de gueule sur Instagram, pour réagir à une publicité ahurissante qui a circulé sur Snapchat dimanche 11 mars. L’application a en effet fait la promotion du jeu Would You Rather –traduit en français par “Préférez-vous”– en demandant à ses utilisateurs: “Préférez-vous donner une gifle à Rihanna ou un coup de poing à Chris Brown?”. La phrase fait référence aux violences dont a été victime la chanteuse en 2009, et pour lesquelles Chris Brown, son compagnon de l’époque, a écopé de 180 jours de travail d’intérêt général et de 5 ans de mise à l’épreuve.

Snapchat, tu n’es pas sans savoir que tu n’es pas mon appli favorite mais j’essaie de comprendre quelle était l’idée derrière tout ce ramdam. J’aimerais appeler ça de l’ignorance, mais je sais que vous n’êtes pas idiot à ce point. […]  Pour toutes les femmes, les enfants et les hommes qui ont été victimes de violences domestiques dans le passé et pour ceux qui n’ont toujours pas trouvé la force d’en parler: vous nous laissez tomber! Honte à vous”, s’insurge l’américaine dans sa story Instagram avant d’appeler au boycott de l’application.

Dans un communiqué de presse transmis à l’AFP, un porte-parole de Snapchat a présenté ses excuses à Rihanna en écrivant:“La publicité a été examinée et approuvée par erreur, puisqu’elle est en violation de notre politique publicitaire. Nous avons immédiatement supprimé cette publicité le week-end dernier, quand nous en avons pris conscience. Nous sommes désolés que cela se soit produit.

Les internautes ont de leur côté tenu à apporter leur soutien à la pop star.

Snap Inc a en effet perdu 4,31% de sa valeur à la Bourse de New York après la publication du message de Rihanna. On a envie de dire “mérité”.

Margot Cherrid


2. Une marque vend de la lingerie inspirée de “The Handmaid's Tale”

La marque américaine de lingerie Lunya a baptisé l’un de ses modèles “Offred”, en référence au personnage principal de la série The Handmaid’s Tale. Drôle d’idée quand on sait que la dite Offred est une esclave sexuelle condamnée à la servitude à perpétuité. 
Instagram / @badgalriri  - Cheek Magazine
Instagram / @badgalriri