#wtf

“Pas ultra féministes” et “mignonnes”: quand Laura Tenoudji félicite les fondatrices de L'Importante

Capture d'écran de l'émission “Télématin” du 28 mars, DR
Capture d'écran de l'émission “Télématin” du 28 mars, DR

Capture d'écran de l'émission “Télématin” du 28 mars, DR


Rendre hommage à certaines femmes pour leurs actions et leur engagement.” Voici les mots avec lesquels Laurent Bignolas, présentateur de l’émission Télématin, introduit la chronique Bons coûts de Laura Tenoudji mercredi 28 mars sur France 2. La journaliste enchaîne en présentant aux téléspectateurs L’Importante, un site d’info enrichi à partir des réseaux sociaux et dédié aux combats, revendications, créations et succès des femmes, que l’on connaît bien chez Cheek. Comme elle le résume parfaitement, l’objectif du site est de “mettre en avant les femmes qui ne sont pas assez mises en avant sur les médias traditionnaux (sic)”. Jusqu’ici, à part une erreur linguistique, tout va bien.

Mais au moment où elle introduit Sacha et Lonia Posternak, les deux fondatrices du média, le dérapage commence. On s’attend à entendre parler de compétences et de convictions, mais non. Les deux jeunes femmes sont “mignonnes, talentueuses, bref [elle] les adore”. Ce que Laura Tenoudji apprécie également et qu’elle confie une fois leur interview diffusée, c’est qu’elles ne “sont pas ultra féministes”. Comprenez qu’elles ne sont “pas là en train de vous dire ‘les femmes avant tout’. Au contraire elles ont un regard très ouvert sur vous messieurs. (…) En plus elles sont très mignonnes, très jolies.” On a envie d’enrichir sa liste d’adjectifs en lui soufflant les mots “audacieuses”, “douées”, “engagées”. Ou encore de lui demander d’ouvrir un dico à la lettre F, et de bien se concentrer pour relire la définition du féminisme. Ça ne peut que lui faire que du bien.

 

Margot Cherrid