culture

L'interview de Safia Bahmed-Schwartz / Bonnie Banane

Bonnie Banane: “Quand tu interprètes une chanson, tu es plus à poil que quand tu joues un rôle”

Tout au long de l’année, l’artiste Safia Bahmed-Schwartz part à la rencontre de ses pairs pour tenter de définir ce qu’est l’art. 
DR
DR

DR


Depuis des années, je croise Bonnie Banane et me prends sa beauté en pleine face, sans savoir ce qu’elle fait vraiment. Je l’ai finalement rencontrée pour parler RnB et théâtre, ses deux principales activités.

Salut Bonnie, est-ce que tu peux te présenter?

Je suis Bonnie Banane, j’ai 26 ans, j’habite Paris depuis dix ans maintenant, je fais du théâtre et du RnB. C’est ce que j’aime. 

Tu es donc comédienne?

Oui, j’aimerais aussi aller vers la réalisation et la mise en scène, mais je ne me sens pas du tout prête pour le moment. Je suis encore au Conservatoire national de théâtre, j’ai presque fini. À l’avenir, je me vois faire aussi bien du cinéma que du théâtre, mais je ne pense pas que je pourrai tout jouer, je ne suis pas une technicienne du jeu. J’aimerais quand même avoir à jouer des rôles difficiles pour voir si j’en suis capable. 

À côté de ça, est-ce que tu as un métier normcore?

Oui, ça ne me dérange pas d’avoir un job alimentaire et de faire des trucs qui me plaisent vraiment et qui apportent aux autres.

Les trucs qui te plaisent comprennent aussi la musique?

Oui, même si pour moi c’est seulement de l’ordre du plaisir: je ne peux pas faire quelque chose pour plaire ou pour rentrer dans un système normatif. Certaines personnes de l’industrie de la musique m’ont clairement dit qu’elles essayaient d’influencer les choix des artistes avec lesquels elles travaillaient. Je ne pourrai jamais me plier à ça. 

Comment tu définis ta musique?

Jusqu’ici, je dirais que je fais du RnB de genre. Ma position est compliquée, celle de chanter en anglais, tout en ayant une identité française, européenne. Ma culture, et celle de ceux avec lesquels je travaille, vient des États-Unis, même si on n’est pas américains. On ne peut pas nier que la culture américaine fait partie de nous. Alors, j’essaye de transposer ça ici, d’abord pour mes potes, puis pour un public plus large. 

Quelles sont tes références?

Brigitte Fontaine, D’Angelo et Moondog.

C’est quoi l’art pour toi?

Un sexe qui rentre dans un autre en gros plan et au ralenti au MK2 Bibliothèque à 16h, c’est de l’art. Mais je ne peux pas te dire ce qu’est l’art en général. Par exemple, je ne conçois pas la musique et la peinture de la même manière, alors que les deux sont de l’art.

De même, tu ne considères pas la musique et le théâtre de la même façon?

Non, l’un apporte à l’autre, mais quand je suis sur une scène de théâtre, ça n’a rien a voir avec un concert. C’est une difficulté différente. Quand tu interprètes une chanson, tu es clairement plus à poil que quand tu joues un rôle. 

C’est quoi ton quotidien? Tu as fait quoi hier soir par exemple?

Je travaille et dès que je peux, je suis avec mes potes. D’ailleurs en ce moment, je dors chez eux. L’autre fois, ma copine russe me racontait l’histoire de sa femme de ménage qui avait fait une immense fête dans son dos quand elle était en vacances. On a commencé à chanter: “I’m a cleaning lady / I’m gonna throw a party / At your house / But you’re not invited / Cause you’re my boss / When the cat is gone the mouses play hard” (Ndlr: “Je suis une femme de ménage / Je vais organiser une fête / Chez toi / Mais tu n’es pas invitée / Car tu es ma patronne / Quand le chat n’est pas là, les souris s’éclatent”). Je dois dire que c’est souvent comme ça que les paroles viennent. 

 


1. 7 temps forts à ne pas manquer aux Trans Musicales de Rennes

Comme chaque fin d'année depuis 1979, Rennes vivra au rythme des musiques, dans toute leur diversité, pour les 41èmes rencontres Trans Musicales. Fidèle à son rôle de défricheur, le festival, qui aura lieu du 4 au 8 décembre, nous permettra de découvrir les artistes les…
DR  - Cheek Magazine
DR

2. Elle signe “Nos vacances au bled”, récit drôle et fin d’une histoire française de l’immigration

Trente-cinq ans nous séparent du point de départ du récit de Nos vacances au bled. Trente-cinq ans de débats incessants sur l’immigration, l’intégration, la place en France de celles et ceux venu·e·s d’Algérie, du Maroc, de Tunisie, la place de leurs enfants pourtant français désormais.…
DR  - Cheek Magazine
DR

3. 4 raisons de lire “Les Sorcières de la littérature”, de Taisia Kitaiskaia et Katy Horan

Halloween 2019: les sorcières ont plus que jamais le vent en poupe, pour le meilleur et pour le pire. Tantôt érigées en symbole politique, tantôt exhumées comme passionnant sujet d’étude, elles sont bien plus souvent encore cuisinées à la sauce marketing. L’anthologie ludique Les Sorcières…
DR  - Cheek Magazine
DR

4. “oui ou non”: Angèle dévoile un nouveau titre et parodie les publicités aseptisées

Des céréales de petit déjeuner, un laxatif, des canapés en cuir ou des protections périodiques: dans le clip de Oui ou non, Angèle se transforme en comédienne de pub et vante les mérites d'une série de produits de grande consommation. Sourire figé, univers aseptisé, tous…
DR  - Cheek Magazine
DR

5. Avec “Anxiété”, Pomme sort un clip digne de “Black Mirror”

Après le clip sombre de Je sais pas danser, Pomme -que nous recevions récemment dans notre podcast Teen Spirit- continue d'explorer l'obscurité avec la vidéo d'Anxiété, titre qui ouvre son nouvel album Les Failles. Dans ce clip réalisé par son fidèle collaborateur Hugo Pillard, la…
DR  - Cheek Magazine
DR

6. Joumana Haddad: “Le corps des femmes est le lieu de beaucoup de vengeances”

Joumana Haddad est une figure incontournable du féminisme arabe. Toute son œuvre en est l’incarnation. Sa vie, aussi. Ayant grandi au Liban durant la guerre civile, elle rencontre l’érotisme dans la bibliothèque de son père avec les livres du marquis de Sade. Une découverte fondatrice…
DR  - Cheek Magazine
DR

7. 3 raisons de voir “XY Chelsea”, le documentaire intimiste sur Chelsea Manning

Diffusé sur Showtime aux États-Unis au 1er semestre 2019, XY Chelsea de Tim Travers Hawkins sort enfin dans les salles françaises. On vous donne trois bonnes raisons de voir ce film aussi esthétisant et atmosphérique, qu'instructif et militant.   Pour suivre au plus près l'histoire…
DR  - Cheek Magazine
DR