culture

Le clip du jour

Avec “Noir”, Yseult revient dans un clip sombre et puissant

Quand la musique s’écoute avec les yeux et se regarde avec les oreilles: Noir, d’Yseult, c’est notre clip du jour.
Avec “Noir”, Yseult revient dans un clip sombre et puissant

Creusant son propre sillon, celui d’une musique qu’elle a baptisée Y-trap et où trap et pop se frictionnent, Yseult revient avec un titre et une vidéo sombre et puissante. Dans Noir, elle donne à voir l’envers d’un parcours sans concessions, où faire exister son art et son identité relèvent d’un combat permanent.

Mis en image par la réalisatrice Judith Veenendaal avec une chorégraphie signée Shay Latukolan, ce morceau nerveux et tendu, servi par une vidéo qui l’est tout autant, est le premier extrait coup de poing d’un nouvel Ep qui paraîtra à l’automne. 

 


1. Elle signe “Nos vacances au bled”, récit drôle et fin d’une histoire française de l’immigration

Après Famille nombreuse, Chadia Chaibi Loueslati poursuit dans Nos vacances au Bled l’exploration de son histoire familiale en nous emmenant avec elle en Tunisie, le pays d’origine de ses parents. Une ode à l’insouciance d’une époque révolue, un hommage aux sacrifices de ses parents et une histoire de France à l’adresse de tou·te·s. 
Elle signe “Nos vacances au bled”, récit drôle et fin d’une histoire française de l’immigration - Cheek Magazine

5. Joumana Haddad: “Le corps des femmes est le lieu de beaucoup de vengeances”

Alors que le Liban vit une révolution sans précédent, la femme de lettres et politicienne libanaise Joumana Haddad sort chez Actes Sud son dernier opus: Le Livre des reines. La saga familiale de quatre générations de femmes, au cœur des conflits qui ont jalonné l’histoire du Moyen-Orient.
Joumana Haddad: “Le corps des femmes est le lieu de beaucoup de vengeances” - Cheek Magazine

7. Dali Misha Touré: “Je suis française, noire, malienne, voilée, jeune et écrivaine”

Dali Misha Touré, 25 ans, étudiante en psychothérapie et écrivaine, a déjà signé quatre romans. Parmi eux, Cicatrices, le premier publié récemment à compte d’éditeur. C’est le récit sensible au ton enfantin d’une adolescente incomprise par sa propre famille, au sein d’un foyer polygame quelque part en banlieue parisienne, et qui trouve refuge dans les mots. Rencontre. 
Dali Misha Touré: “Je suis française, noire, malienne, voilée, jeune et écrivaine” - Cheek Magazine