culture

Série

Broad City, la série qui va plus loin que Girls

La série américaine Broad City révèle deux nouvelles idoles: Ilana Glazer et Abbi Jacobson, deux loseuses qui transgressent tous les codes et envoient chier la terre entière. Merci.
Ilana Glazer et Abbi Jacobson © Comedy Central
Ilana Glazer et Abbi Jacobson © Comedy Central

Ilana Glazer et Abbi Jacobson © Comedy Central


Broad City orchestre la rencontre providentielle de deux concepts anglophones qui se marient bien, le buddy movie et le stoner movie, soit la comédie de potes et le film de fumette. On y découvre l’envers du rêve américain: alors que l’une des deux héroïnes, défoncée la moitié du temps, dépérit derrière un bureau, l’autre est exploitée dans un club de gym où elle ramasse à la main les poils pubiens des clients. Colocataires envahissants, mauvais coups d’un soir et autres revers de fortune: les deux scénaristes ne s’imposent aucune limite, quitte à faire de la bicyclette cul nu, à se rouler dans les poubelles ou à parler herpès devant de jeunes enfants.

La saison 1 repousse les limites de la comédie féminine en prenant pour modèles les aînées, alias Tina Fey dans 30 Rock et Amy Poehler dans Parks & Recreation.

Broad City a d’abord été une websérie drôlissime et désargentée qui a beaucoup circulé, avant d’être repérée et propulsée sur la chaîne Comedy Central, où l’on trouve à boire et à manger, mais qui constitue en tout cas une planche de salut pour aspirants humoristes. Diffusée depuis le 22 janvier 2014, la saison 1 repousse les limites de la comédie féminine en prenant pour modèles les aînées, alias Tina Fey dans 30 Rock et Amy Poehler dans Parks & Recreation, qui est devenue leur productrice. Ilana Glazer et Abbi Jacobson, créatrices et interprètes, sont elles-mêmes issues du vivier qu’est le groupe d’improvisation et de stand-up historique Upright Citizens Brigade, à New York.

La série puise sa radicalité dans l’appropriation de motifs trop souvent réservés aux garçons.

Si la précarité des jeunes urbains de la génération Y était déjà abordée avec un certain franc-parler dans la série 2 Broke Girls, Broad City se vautre avec délice dans la transgression irrévérencieuse, potache, voire scato. La série puise sa radicalité dans l’appropriation de motifs trop souvent réservés aux garçons et poursuit le travail engagé par Girls, qui désérotise les corps féminins. Et ratisse aussi un spectre plus large que le microcosme de Girls (d’ailleurs, “broad” signifie “large” en anglais) en témoignant d’une vraie diversité raciale et économique. Son humour absurde et excessif fonctionne comme une réponse aux questionnements des femmes, tiraillées par des injonctions sans cesse plus contradictoires -être sexy, mais pas trop, etc.

Comedy Central a déjà renouvelé la série pour une deuxième saison et pour les inconditionnels, Ilana Glazer vient de mettre en ligne sa nouvelle websérie, Chronic Gamer Girl

Clémentine Gallot 


1. Quand “Downton Abbey” racontait l'émancipation des femmes

50% drame historique, 50% soap opera, Downton Abbey a eu un succès mondial inattendu. Début 2013, alors qu’elle en était à sa troisième saison, le groupe NBC Universal estimait que la série avait été regardée par 120 millions de spectateurs dans le monde. Ce succès est…
Ilana Glazer et Abbi Jacobson © Comedy Central  - Cheek Magazine
Ilana Glazer et Abbi Jacobson © Comedy Central

2. Unbelievable, la série criminelle qui s’intéresse enfin aux victimes

Difficile d’échapper aux séries criminelles en ce moment; comme le dit Diane dans la dernière saison de The Good Fight, “je me demande si je devrais regarder une série allemande sur un serial killer ou bien une série scandinave sur un serial killer”. On pensait donc…
Ilana Glazer et Abbi Jacobson © Comedy Central  - Cheek Magazine
Ilana Glazer et Abbi Jacobson © Comedy Central

3. Marina Kaye revient avec “Twisted” et parle de santé mentale

Son indéboulonnable tube Homeless pourrait bientôt trouver un, voire plusieurs challengers. De retour avec Twisted (“tordue” en français), la française Marina Kaye montre qu'elle a de la ressource en matière de tubes pop, et surtout, chose rare, qu'elle rivalise sans problème avec les pop stars anglaises…
Ilana Glazer et Abbi Jacobson © Comedy Central  - Cheek Magazine
Ilana Glazer et Abbi Jacobson © Comedy Central

4. Hélène Delmaire, la peintre derrière le “Portrait de la jeune fille en feu”

Présenté lors du dernier festival de Cannes, le film Portrait de la jeune fille en feu de la réalisatrice Céline Sciamma sort en salles ce 18 septembre. À l’écran, les spectateur·rice·s suivent la lente et passionnante naissance de l’histoire d’amour entre une jeune peintre et une…
Ilana Glazer et Abbi Jacobson © Comedy Central  - Cheek Magazine
Ilana Glazer et Abbi Jacobson © Comedy Central

5. Avec “Sexe d'un garçon”, Cléa Vincent signe un tube pop et féministe

“Je n'ai pas vraiment le sexe d'un garçon, mais ce qu'il faut pour me faire entendre / Dans ce monde sans façons / où les femmes sont mises de côté, pas toujours écoutées”, chante Cléa Vincent dans Sexe d'un garçon, le nouvel extrait de son album…
Ilana Glazer et Abbi Jacobson © Comedy Central  - Cheek Magazine
Ilana Glazer et Abbi Jacobson © Comedy Central

6. Elle a lancé Missives, un site de littérature féministe et collaboratif

Des études de lettre, un mémoire sur Simone de Beauvoir: pour Camille Abbey, lancer un site consacré à la littérature féministe relevait de l'évidence. La trentenaire, basée à Paris et éditrice pour Konbini, a lancé Missives, une plateforme collaborative qui a vu le jour au début…
Ilana Glazer et Abbi Jacobson © Comedy Central  - Cheek Magazine
Ilana Glazer et Abbi Jacobson © Comedy Central

7. “Filles de Blédards”, le collectif qui met l'immigration au centre de l'art

À Marseille, non loin des grands escaliers de la gare Saint-Charles, la galerie indépendante Voiture 14 abrite la toute dernière exposition du collectif Filles de Blédards, en partenariat avec l'association bruxelloise Living Leaving Dakota. Dans cet espace, à la lisière entre le white cube et…
Ilana Glazer et Abbi Jacobson © Comedy Central  - Cheek Magazine
Ilana Glazer et Abbi Jacobson © Comedy Central