culture

Le podcast du jour

Klaire fait Grr s’essaye à une appli de rencontre pour Arte, et c’est très drôle

On a écouté pour vous ce podcast d’Arte sur les applis de rencontre, et on vous le conseille fortement. 
Klaire fait grr, DR
Klaire fait grr, DR

Klaire fait grr, DR


Qui ne s’est jamais surpris·e à imaginer la vie de la personne proposée par une appli de rencontre? Quel·le célibataire n’a pas essayé de décrypter les légendes en dessous des photos Tinder, si courtes et pourtant si difficiles à écrire? Pour Arte Radio, et dans un épisode intitulé Mon Prince viendra, publié mercredi dernier, Klaire fait Grr s’est prêtée à ce petit jeu de séduction. Elle partage ses impressions face aux profils de Léon, “35 ans, #lunettes, #davidlynch, #pingpong”, de Pierrot, “36 ans, #artiste, #voyages, #dandy”, ou d’Olivier et de sa quête de relation “pas prise de tête.

On se reconnaît dans ses interprétations hyper perchées des hashtags sur lesquels elle tombe: “J’ai pas de télé gnignigni, je déteste les mecs qui disent qu’ils ont pas de télé pour se la péter, moi non plus j’ai pas la télé, est-ce que je me fais un pin’s? […] Dandy c’est un mec qui croit qu’il a la classe parce qu’il a dédié une de ses étagères Ikea aux vinyles et qu’il préfère se faire sucer avec un verre de merlot à la main qu’une Kronenbourg.” Un moment très drôle qu’on apprécie d’autant plus grâce à l’ambiance intimiste des très bons podcasts d’Arte.

 

Margot Cherrid


1. Quand “Downton Abbey” racontait l'émancipation des femmes

Si l’adaptation cinéma de Downton Abbey, qui sort au cinéma ce 25 septembre, est plutôt décevante et passe à côté de tout commentaire sur l’époque, elle donne envie de se replonger dans la série. Laquelle n’est pas un gentil soap sur l’aristocratie anglaise en costumes d’époque, mais le récit de l’émancipation des femmes au début du XXème siècle. Paroles d’historiennes.
Klaire fait grr, DR  - Cheek Magazine
Klaire fait grr, DR

7. “Filles de Blédards”, le collectif qui met l'immigration au centre de l'art

À l’occasion de sa première exposition à Marseille, Nouveaux Sacrés, le collectif Filles de Blédards est revenu sur la genèse de son projet, tout en réaffirmant sa volonté de questionner “les identités de l’immigration”. Portrait d’un collectif féminin qui se réapproprie le discours colonial.  
Klaire fait grr, DR  - Cheek Magazine
Klaire fait grr, DR