culture

La vidéo du jour

Pourquoi Pedro Almodovar a mis les femmes et le genre au cœur de ses films

Le film Pedro Almodovar, Tout sur ses femmes, revient sur la place centrale qu’occupent les questions de féminité et de genre dans l’œuvre du réalisateur espagnol. À voir.
Rossy De Palma dans Kika
Rossy De Palma dans Kika

Rossy De Palma dans Kika


Alors qu’Antonio Banderas vient de remporter le prix d’interprétation masculine au festival de Cannes, où Douleur et Gloire était en compétition, Arte diffuse actuellement un documentaire consacré aux femmes qui ont inspiré le réalisateur espagnol Pedro Almodovar depuis le début de sa carrière. De Victoria Abril à Penelope Cruz en passant par Carmen Maura et Rossy De Palma, ce film revient sur la place particulière qu’ont occupée les “Chicas Almodovar”, comme on les appelle en Espagne, dans sa filmographie.

Fasciné par ces figures féminines autant que par sa mère, son héroïne, Pedro Almodovar n’a cessé, au fil de ses films, d’interroger la notion de féminité et de placer les questions de sexualité et de genre au cœur de ses histoires, s’imposant comme un cinéaste queer majeur, lui-même adepte du travestissement dans ses jeunes années d’artiste. Le film Pedro Alomodovar, tout sur ses femmes, donne la parole à bon nombre des Chicas Almodovar et rend hommage à toutes les femmes qui ont traversé la vie du réalisateur, à qui il n’a cessé de rendre hommage à travers ses films. C’est à voir en replay sur le site d’Arte jusqu’au 16 juin. 

 

Myriam Levain

 


1. Elle signe “Nos vacances au bled”, récit drôle et fin d’une histoire française de l’immigration

Après Famille nombreuse, Chadia Chaibi Loueslati poursuit dans Nos vacances au Bled l’exploration de son histoire familiale en nous emmenant avec elle en Tunisie, le pays d’origine de ses parents. Une ode à l’insouciance d’une époque révolue, un hommage aux sacrifices de ses parents et une histoire de France à l’adresse de tou·te·s. 
Rossy De Palma dans Kika - Cheek Magazine
Rossy De Palma dans Kika

2. 4 raisons de lire “Les Sorcières de la littérature”, de Taisia Kitaiskaia et Katy Horan

Les Sorcières de la littérature, de la poétesse et autrice russo-américaine Taisia Kitaiskaia et de l’illustratrice Katy Horan, paraît aux éditions Autrement. Voici quatre bonnes raisons de découvrir cette très belle anthologie miniature.
Rossy De Palma dans Kika - Cheek Magazine
Rossy De Palma dans Kika

5. Joumana Haddad: “Le corps des femmes est le lieu de beaucoup de vengeances”

Alors que le Liban vit une révolution sans précédent, la femme de lettres et politicienne libanaise Joumana Haddad sort chez Actes Sud son dernier opus: Le Livre des reines. La saga familiale de quatre générations de femmes, au cœur des conflits qui ont jalonné l’histoire du Moyen-Orient.
Rossy De Palma dans Kika - Cheek Magazine
Rossy De Palma dans Kika

6. 3 raisons de voir “XY Chelsea”, le documentaire intimiste sur Chelsea Manning

Ce documentaire intimiste suit la sortie de prison de Chelsea Manning, la lanceuse d’alerte américaine qui a divulgué des centaines de milliers de documents sur la guerre en Irak et en Afghanistan via la plateforme Wikileaks. 
Rossy De Palma dans Kika - Cheek Magazine
Rossy De Palma dans Kika

7. Dali Misha Touré: “Je suis française, noire, malienne, voilée, jeune et écrivaine”

Dali Misha Touré, 25 ans, étudiante en psychothérapie et écrivaine, a déjà signé quatre romans. Parmi eux, Cicatrices, le premier publié récemment à compte d’éditeur. C’est le récit sensible au ton enfantin d’une adolescente incomprise par sa propre famille, au sein d’un foyer polygame quelque part en banlieue parisienne, et qui trouve refuge dans les mots. Rencontre. 
Rossy De Palma dans Kika - Cheek Magazine
Rossy De Palma dans Kika