instagram

Un compte Instagram dénonce les discriminations en école d'art

Un compte Instagram dénonce les discriminations en école d'art

Les écoles d’art, un milieu étanche au racisme, au sexisme et à l’homophobie? Hélas, le compte Les mots de trop démontre que la jeunesse créative de France est loin d’être exemplaire en matière d’inclusivité. Lancée par quatre étudiantes en design graphique à l’Ecole Européenne Supérieure d’Art de Bretagne à Rennes, l’initiative, qui regroupe un site et un compte Instagram, cherche à “sensibiliser contre les violences et les discriminations en école d’art”.

Après une collecte de témoignages via les réseaux sociaux, Louna Amisse, Agathe Delrue, Clara Deprez et Sophie Vela, à l’origine du projet, ont créé des affiches reprenant des phrases entendues par des étudiant·e·s et les ont mises à disposition des internautes pour être collées dans les écoles. Le dispositif s’accompagne d’un guide pratique qui permettra aux étudiant·e·s d’identifier les discriminations dont ils ou elles sont victimes et de s’orienter pour y faire face, et d’une bibliographie, qui regroupe aussi bien essais, bande-dessinées et podcasts que documentaires. Un projet qui marie à merveille le fond et la forme. 

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Les mots de trop (@les.mots.de.trop) le

 Voir les Instagram précédents