instagram

Sur RTL, Rokhaya Diallo tente de faire reconnaître le racisme institutionnel en France

instagram.com/rokhayadiallo
instagram.com/rokhayadiallo

instagram.com/rokhayadiallo


Invitée sur le plateau de l’émission On refait le monde le mercredi 3 juin au soir, Rokhaya Diallo a eu bien du mal à exposer son point de vue sur le racisme en France. Constamment interrompue par les autres débatteur et débattrice -le directeur adjoint de la rédaction du Figaro Magazine Jean-Christophe Buisson et l’essayiste Laurence Taillade-, la journaliste et autrice a dû jouer des coudes pour faire respecter son temps de parole et entendre sa voix -la seule qui émane d’une personne noire sur le plateau. 

Alors que les émeutes se poursuivent aux Etats-Unis en réaction à la mort de George Floyd et que la manifestation organisée pour Adama Traoré a réuni plus de 20 000 personnes à Paris le mardi 2 juin, Rokhaya Diallo a tenté d’expliquer pourquoi le racisme institutionnel était une réalité en France. “Il est très difficile de faire reconnaître l’existence d’un racisme institutionnel en France, même lorsque qu’il s’exprime au travers de violences policières criantes d’injustices. J’ai tenté de le faire et le débat s’est rapidement en échanges houleux”, a-t-elle commenté sur son compte Instagram en postant un extrait vidéo de l’émission. On vous laisse apprécier la séquence. 

 

 Voir les Instagram précédents