société

5 conseils cosmétiques naturels par les fondatrices de la marque Green Barbès

Clémentine Buren et Hélène Segol, les fondatrices de Green Barbès, nous livrent leurs solutions naturelles pour les soins cosmétiques les plus courants. 
DR
DR

DR


Clémentine Buren, 31 ans, et Hélène Segol, 36 ans, ont lancé Green Barbès en juin dernier. Le principe? Des ateliers DIY d’environ 10 personnes où l’on apprend à faire son propre déodorant, du baume à lèvres ou encore de la crème pour le corps à base de produits naturels. L’idée leur est venue des ateliers de cuisine qui fleurissent un peu partout depuis quelques années. L’envie de prendre soin de soi, de manipuler de bons produits, de mélanger les consistances et les odeurs est la même en cuisine qu’en cosmétologie. Les participantes repartent ensuite avec leur produit de beauté sous le bras au lieu de manger ce qu’elles auraient fait dans un atelier de cuisine. Quand on sait que certains produits contiennent des extraits de métaux lourds ou autres composants chimiques potentiellement cancérigènes, les recettes de grand-mère semblent être un refuge rassurant…Tout en sachant qu’il ne faut pas mélanger trop d’huiles essentielles différentes sous peine de s’intoxiquer et de faire pire qu’avec des produits chimiques. 

La peau est notre plus grand organe.” 

La peau est notre plus grand organe” explique Clémentine Buren, qui, tout comme Hélène Segol, fabrique ses produits de beauté elle-même depuis plusieurs années. C’est ce qui a énormément plu à leurs copines: “Elles voulaient qu’on leur en fabrique, mais comme on avait la flemme, on a eu l’idée de lancer des ateliers”, précise Hélène Segol. À l’avenir, si Green Barbès grandit, elles voudraient faire de la cosmétologie naturelle leur métier. En attendant, elles ont lancé vendredi dernier deux kits: l’un pour créer son propre déodorant, l’autre pour faire sa crème pour le corps. Et c’est dans un bar écolo du 18ème arrondissement, non loin de leur quartier de prédilection, qu’elles nous ont confié, autour d’un thé, 5 tips beauté naturels, à faire tranquillement chez soi.

 

Green Barbès crème corps pot

© Instagram.com/greenbarbes

 

Réguler sa transpiration

Lutter contre la transpiration de manière naturelle demande un petit temps d’adaptation. Les anti-transpirants synthétiques bloquent le cycle naturel de la transpiration alors, quand on arrête de les utiliser, il faut se réhabituer à l’humidité. Il faut laisser son corps vivre à nouveau. Pour faire son déodorant soi-même il faut: de l’huile de coco pour l’odeur et pour nourrir la peau, de la cire d’abeille, qui permet de stabiliser l’huile de coco, de la fécule de maïs pour absorber l’humidité, du bicarbonate pour neutraliser les odeurs et de l’huile essentielle de Palmarosa, aux vertus anti-transpirantes. Cela donne un déodorant naturel qui sent le gâteau au citron et qui fonctionne même après un running! Ce qui est bien en plus, c’est qu’en fonction de l’effet recherché, on peut moduler les doses de chaque ingrédient pour répondre au mieux à ses problèmes.” 

“L’huile essentielle d’arbre à thé est l’une des rares qui peut s’utiliser à même la peau.” 

Réparer des ongles cassants

Les huiles de ricin, de bourrache et d’olive sont très efficaces pour réparer les ongles cassants, tout comme l’huile essentielle de citron. Il suffit de laisser tremper ses ongles dans l’une des trois, additionnées à quelques gouttes d’huile essentielle de citron, une fois tous les deux jours pendant 10 jours pour retrouver des ongles plus forts.”

 

Green Barbès boîtes vides échantillons

© Instagram.com/greenbarbes 

 

Traiter l’acné

Pour traiter les boutons d’acné, on utilise l’huile essentielle d’arbre à thé. C’est l’une des rares qui peut s’utiliser à même la peau. Elle assèche, désinfecte et cicatrise. Il suffit d’en mettre un peu sur un coton-tige et de l’appliquer directement sur le bouton. Le mieux c’est de faire ça le soir si l’odeur ne vous dérange pas trop, car ça sent très fort. Sinon, on peut aussi l’appliquer le matin après sa crème de jour, mais toujours uniquement sur le bouton, jamais sur tout le visage. Les huiles de noisette et de nigelle sont aussi très efficaces pour réguler les peaux mixtes si on en met quelques gouttes dans sa crème de jour, en prenant toujours soin d’éviter le contour des yeux. Sinon, on peut aussi opter pour des infusions ou des gélules de pensée sauvage ou de sauge, dont les vertus dépuratives détoxifient la peau. Le tout est de ne surtout pas agresser les peaux mixtes et grasses, sinon la production de sébum augmente.”

“On peut se démaquiller avec de l’huile d’avocat ou de l’huile de coco. Cette dernière marche pour toutes les peaux.”

Hydrater une peau sèche

Les huiles d’avocat et d’amande douce mélangées à une crème de jour sont très efficaces car adoucissantes. On peut masser la peau directement avec et passer un coton dessus pour enlever le surplus. On peut aussi se démaquiller avec de l’huile d’avocat ou de l’huile de coco -cette dernière marche pour toutes les peaux-, en suivant le même principe. L’huile de coco ne pique pas les yeux et piège les impuretés qui sont retirées grâce au coton. Le film lipidique laissé par l’huile permet aux peaux sèches d’être hydratées toute la nuit.”

 

Green Barbès huile de coco flacon

© Instagram.com/greenbarbes

 

Venir à bout des racines grasses

Pour lutter contre le sébum, la meilleure arme reste l’huile essentielle d’arbre à thé qui a des propriétés astringentes. On peut en mettre deux gouttes dans son shampooing. Pareil pour les huiles essentielles de citron, de pamplemousse et de sauge. Sinon on peut aussi faire des masques d’argile verte sur les racines, il suffit d’éviter les pointes, d’attendre que ça sèche et de rincer.”

Propos recueillis par Anne-Charlotte Dancourt


3. La cheffe Stéphanie Le Quellec a ouvert son premier restaurant à Paris

Depuis 2013, la gagnante de l’émission Top Chef 2011 officiait dans les cuisines du Prince de Galles, palace parisien à qui elle apporta deux étoiles en février dernier. Pourtant, peu après l’obtention des précieux macarons, l’établissement ferme le restaurant de Stéphanie Le Quellec, qui rebondit aujourd’hui avec l’ouverture de sa première adresse en solo, La Scène, dans le très chic VIIIème arrondissement parisien. Elle répond à notre interview “Top Cheffe”.
DR  - Cheek Magazine
DR

5. Vasectomie: et si on partageait la charge contraceptive?

En France, la vasectomie ne rencontre pas un franc succès. Entre automatisme de la pilule contraceptive, confusion entre infertilité et perte d’attributs virils ou crainte de son côté définitif, les obstacles à sa démocratisation sont nombreux. Ne serait-il pas temps de briser les clichés tenaces et de voir en la vasectomie une méthode attractive aux multiples avantages pour les femmes?  
DR  - Cheek Magazine
DR