société

La vidéo du jour

La pub prendrait-elle enfin le parti du féminisme?



 “Ensemble, montrons au monde que ‘faire quelque chose‪ #‎CommeUneFille‬’ est tout simplement incroyable”: voilà comment Always communique sur les réseaux sociaux pour sa nouvelle campagne vidéo. Objectif? Faire en sorte que l’expression “comme une fille” ne soit plus perçue comme une insulte.

Pour une fois, une marque ne prend pas le parti du sexisme mais celui du féminisme. Et c’est assez rare pour être signalé, la pub ayant une fâcheuse tendance à véhiculer les pire clichés sur les femmes. On se souvient notamment du dernier spot de Perrier ou encore des affiches d’Eden Park. La campagne d’Always serait-elle annonciatrice d’une nouvelle ère, dans laquelle le sexisme n’aurait plus sa place pour vendre des produits? On aimerait penser que oui. 


2. Comment le confinement a romantisé la campagne

Le confinement a provoqué un véritable exode urbain qui semble parti pour durer: de plus en plus de citadin·e·s se mettent à rêver d’emménager à la campagne. Mais une fois passée l’image de carte postale, la déception peut être très forte. 
Comment le confinement a romantisé la campagne - Cheek Magazine

4. Ces deux jeunes femmes cherchent à financer “¡Basta ya!”, un docu sur la lutte pour le droit à l'avortement en Amérique Latine

Julia Heres Garcia et Marion Lambert, deux vingtenaires féministes, lancent une campagne de crowdfunding pour financer leur projet de web-documentaire militant sur la lutte pour le droit à l’avortement en Amérique Latine. 
Ces deux jeunes femmes cherchent à financer “¡Basta ya!”, un docu sur la lutte pour le droit à l'avortement en Amérique Latine - Cheek Magazine

5. Confinement: ce que l’abstinence sexuelle leur a appris

Avec le confinement, des femmes confinées seules ou en couple n’ont pas eu de rapport sexuel pendant plusieurs semaines. Qu’est-ce que cette abstinence leur a appris sur leur rapport à la sexualité, à leur corps et au désir? Réponses. 
Confinement: ce que l’abstinence sexuelle leur a appris - Cheek Magazine