société

Aurélie Saada de Brigitte vous invite à une dictée d'écriture inclusive

Un rendez-vous en ligne ludique et féministe pour tester et approfondir ses connaissances en matière d’écriture égalitaire. 
© instagram.com/aureliesaada
© instagram.com/aureliesaada

© instagram.com/aureliesaada


Après deux éditions emmenées par Audrey Pulvar et Pascale Clark, la dictée d’écriture inclusive organisée par l’agence Mots-Clés se tiendra mercredi 20 mai à 18h et sera cette année énoncée par Aurélie Saada du duo Brigitte. 

Organisé en ligne pour répondre aux règles de précautions sanitaires, ce rendez-vous sera le moyen, d’après le fondateur de l’agence Raphaël Haddad, de rendre hommage aux femmes qui se trouvent en première ligne de la lutte contre le Covid-19: “L’occultation par le langage des ‘soignantes’, des ‘caissières’, des ‘docteures’ ou des ‘réanimatrices’ dans le discours public en cette période montre le chemin qu’il nous reste à parcourir, bien que l’Académie française encourage désormais à la féminisation des noms de métiers.” On applaudit l’initiative et on vous encourage à vous inscrire dès que possible sur la page de l’événement

F.K.


1. Lucie Azema invite les femmes à s’émanciper par le voyage

Dans Les femmes aussi sont du voyage, Lucie Azema incite les femmes à mettre les voiles pour envoyer balader les injonctions patriarcales. On a discuté voyage au prisme du féminisme avec cette infatigable baroudeuse. 
© instagram.com/aureliesaada  - Cheek Magazine
© instagram.com/aureliesaada

2. Avec “Féminisme washing”, Léa Lejeune dénonce la récupération du combat féministe par les marques

Dans son premier essai, Léa Lejeune analyse les ressorts et objectifs du féminisme washing. La journaliste dévoile la réalité cachée derrière les publicités séduisantes, les discours antisexistes de certaines entreprises et la vente d’objets associés à la lutte pour l’égalité femmes-hommes. Interview.
© instagram.com/aureliesaada  - Cheek Magazine
© instagram.com/aureliesaada

3. Les Colombiennes s’inspirent des Argentines pour légaliser le droit à l'IVG

Alors que l’Argentine vient enfin de voter la légalisation de l’avortement, les militantes des autres pays latino-américains restent plus mobilisées que jamais pour acquérir ce droit à leur tour, notamment en Colombie.
© instagram.com/aureliesaada  - Cheek Magazine
© instagram.com/aureliesaada

4. “Balance ta start-up”, le compte Insta qui libère la parole au travail

Harcèlement moral, horaires à rallonge, propos sexistes ou racistes… Lancé fin décembre, le compte @balancetastartup dénonce des pratiques managériales abusives dans un secteur souvent présenté comme innovant et “cool”. On a échangé avec sa créatrice, qui préfère rester anonyme.
© instagram.com/aureliesaada  - Cheek Magazine
© instagram.com/aureliesaada

6. Avec Matergouinité, elles veulent politiser l’image des maternités lesbiennes

Le compte Instagram Matergouinité montre des familles homoparentales et/ou monoparentales, peu visibles dans les médias et souvent sujettes aux stéréotypes. Une initiative destinée à nourrir la pensée militante autour du féminisme et de la maternité.
© instagram.com/aureliesaada  - Cheek Magazine
© instagram.com/aureliesaada

7. Une trentenaire donne naissance à un bébé après une greffe d'utérus, une première en France

Née sans utérus, Déborah, 36 ans, a donné naissance à une petite fille le 12 février dernier à Suresnes (Hauts-de-Seine) après avoir été greffée avec l’utérus de sa mère en mars 2019. Un reportage consacré à son histoire et produit par Nova Production sera diffusé dans l’émission Zone Interdite ce dimanche 21 février.
© instagram.com/aureliesaada  - Cheek Magazine
© instagram.com/aureliesaada