société

Le Cheek Point

Moins de femmes sélectionnées à l'oral? Cela s'appelle le biais de genre

On a lu pour vous cet article de Welcome To The Jungle décryptant les inégalités femmes-hommes face à la prise de parole, et on vous le recommande. 
La revanche d'une blonde © Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc.
La revanche d'une blonde © Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc.

La revanche d'une blonde © Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc.


Sociologues et psychologues savent depuis longtemps que certaines catégories réussissent moins bien la sélection orale: les personnes issues de milieux sociaux moins privilégiés, les femmes, les personnalités introverties, les personnes neurodivergentes. Cette année nous oblige à nous demander pourquoi, et si la sélection par les épreuves orales n’est pas fondamentalement injuste.

Les femmes sont-elles systématiquement victimes de discrimination quand la sélection se fait à l’oral? Ou bien la différence de confiance en soi entre femmes et hommes est-elle si forte qu’elle justifie une déperdition systématique des femmes aux concours oraux et entretiens d’embauche? Ces questions concernent autant le monde de l’enseignement supérieur que celui du recrutement professionnel, où l’évaluation et la sélection des candidats reposent en grande partie sur l’appréciation de l’oral.” 

Le succès inhabituel des femmes au concours de Normale Sup cette année, alors que les examens oraux étaient annulés pour cause de pandémie, interrogent nos processus de sélection, et notamment le biais de genre qui défavorise les femmes.

A lire le plus vite possible sur Welcome To The Jungle


1. Comment Kamala Harris révolutionne les représentations du couple et de la famille

Depuis la victoire de Joe Biden à l’élection américaine, on ne cesse de répéter à quel point la future vice-présidente démocrate Kamala Harris est une pionnière. C’est aussi vrai dans sa vie privée et elle le prouve en accédant à la Maison Blanche en étant restée célibataire très longtemps et sans avoir eu d’enfants. Décryptage.
La revanche d'une blonde © Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc.  - Cheek Magazine
La revanche d'une blonde © Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc.

2. Chez Désirée, elles remettent la fleur française au cœur du bouquet

À la tête de Désirée, premier café-fleuriste de Paris à ne travailler que des fleurs françaises et de saison, Mathilde Bignon et Audrey Venant, 33 et 34 ans, prônent une vision de la fleur libre et engagée. Rencontre avec ces deux jeunes femmes qui veulent faire bouger les lignes de l’horticulture française et racontent leur aventure dans un livre, co-écrit avec l’horticultrice urbaine Masami Charlotte Lavault.
La revanche d'une blonde © Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc.  - Cheek Magazine
La revanche d'une blonde © Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc.

3. Face à la crise du Covid, les jeunes femmes se politisent

Alors que le Covid-19 et ses effets sur la vie sociale ou économique ont bouleversé leur quotidien, ces étudiantes sont plus que jamais décidées à changer le monde.
La revanche d'une blonde © Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc.  - Cheek Magazine
La revanche d'une blonde © Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc.

4. Sarah Frikh, la lanceuse d’alerte pour les femmes SDF

Initiatrice du mouvement Réchauffons Nos SDF, aujourd’hui constitué en association, et autrice de la pétition Des centres d’hébergement pour les femmes SDF, Sarah Frikh, ancienne enquêtrice et négociatrice dans une grande radio nationale, mobilise aujourd’hui plus de 400 000 personnes autour d’une même cause: la mise à l’abri de femmes et d’enfants vivant dans la rue.
La revanche d'une blonde © Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc.  - Cheek Magazine
La revanche d'une blonde © Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc.

5. Elles sont féministes et ont fait de la chirurgie esthétique

Elles sont féministes, ont reçu des implants mammaires, demandé des injections de botox ou fait réduire leurs poitrines, et elles le vivent plutôt bien. Témoignages.
La revanche d'une blonde © Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc.  - Cheek Magazine
La revanche d'une blonde © Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc.

6. 4 raisons supplémentaires d’être fan de Megan Rapinoe

Dans son autobiographie, One life, la footballeuse américaine Megan Rapinoe retrace son inspirant parcours personnel, professionnel et militant. On a sélectionné dans son récit quatre raisons, s’il en fallait encore, d’admirer cette joueuse de football déterminée et fière.
La revanche d'une blonde © Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc.  - Cheek Magazine
La revanche d'une blonde © Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc.

7. Lassées des “petits pas pour la planète”, elles réinventent l’engagement écolo

Elles sont blogueuses zéro déchet, adepte d’agriculture urbaine, fondatrices d’un collectif écoféministe… Et elles refusent de se contenter de petits gestes qui sur-responsabilisent les citoyen·ne·s sans amorcer de changement à la hauteur. Enquête.
La revanche d'une blonde © Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc.  - Cheek Magazine
La revanche d'une blonde © Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc.