Ce qui se passe ailleurs

Etats-Unis

Bill Cosby reconnu coupable d'agression sexuelle et incarcéré

L’acteur et créateur du Cosby Show Bill Cosby a été condamné à 3 ans de prison minimum le mardi 25 septembre. 
photo extraite du “Cosby Show” © Viacom
photo extraite du “Cosby Show” © Viacom

photo extraite du “Cosby Show” © Viacom


“L’acteur américain Bill Cosby a été condamné par un juge de Pennsylvanie, mardi 25 septembre, à un maximum de dix ans de prison pour agression sexuelle”, rapporte Le Monde. C’est pour l’agression sexuelle d’Andrea Constand, ancienne basketteuse, seule femme qui échappe à la prescription parmi plus d’une soixantaine de victimes, que Bill Cosby a été condamné. 

“‘Aucune personne, quel que soit son statut social ou sa richesse, n’est au-dessus des lois. Vous avez clamé que le silence [de la victime, qu’il avait droguée] était l’équivalent d’un consentement. Ce n’est pas la loi’, a martelé le juge. Il a ordonné que Bill Cosby soit inscrit, à vie, sur le registre des prédateurs sexuels violents de Pennsylvanie”, peut-on lire sur le site de 20 minutes

Le père du Cosby Show, série phare des années 80 dans laquelle il incarnait un gynécologue (!), encourait jusqu’à 30 ans de prison. Il effectuera 3 ans de prison minimum, au terme desquels il pourra faire une requête pour demander la liberté conditionnelle. “Requête qui sera examinée par une commission spéciale. Si elle est rejetée, sa requête pourra être renouvelée mais l’acteur sera susceptible, si toutes ses demandes sont rejetées, de passer dix ans en prison au total”, explique Le Figaro

Immédiatement incarcéré à l’issu du verdict, Bill Cosby, 81 ans, a quitté le tribunal menottes aux poignets: une image forte et un “premier jalon d’importance pour les mouvements #metoo et Time’s Up, même si Bill Cosby avait été inculpé en décembre 2015, deux ans avant l’éclatement de l’affaire Harvey Weinstein”, conclut Le Monde


3. Cheek Magazine existe désormais en Argentine

On peut maintenant lire Cheek Magazine dans une version argentine, signe que le féminisme latino est toujours en pleine effervescence.
photo extraite du “Cosby Show” © Viacom - Cheek Magazine
photo extraite du “Cosby Show” © Viacom

4. Une nouvelle ère pour les Irlandaises: l'avortement enfin légalisé

Le jeudi 13 décembre 2018 marque un tournant historique pour les droits des femmes en Irlande. Après la victoire du “oui” au référendum en mai dernier, le Sénat vient d’annoncer la légalisation de l’avortement. 
photo extraite du “Cosby Show” © Viacom - Cheek Magazine
photo extraite du “Cosby Show” © Viacom

7. #WontBeErased: Donald Trump veut “effacer” les transgenres, Twitter répond

Une note interne du ministère américain de la Santé propose de définir le genre comme strictement lié aux organes sexuels à la naissance. Une mesure discriminante pour les personnes transgenres, contre laquelle le hashtag #WontBeErased s’insurge. 
photo extraite du “Cosby Show” © Viacom - Cheek Magazine
photo extraite du “Cosby Show” © Viacom